Allure neuve et meilleur accès : c’est pour bientôt dans le corridor du Portage

Région de la capitale du Canada - L’allure et l’accès du corridor du Portage seront meilleurs d’ici la fin de l’année. Aujourd’hui, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé deux importants projets qui amélioreront le corridor du Portage, l’un des paysages culturels les plus distinctifs du cœur de la capitale. Le corridor, qui traverse la rivière des Outaouais le long du pont du Portage, embrasse le débarcadère Richmond avec le Monument de la Marine royale canadienne, les ruines de l’usine de pâte à papier Bronson, l’île Victoria et les berges des deux côtés de la rivière.

Les deux projets approuvés par le conseil d’administration de la CCN sont les suivants :

  • Pont du Portage : réfection du revêtement d’asphalte et nouvelle piste cyclable
    • Élargissement de la piste cyclable bidirectionnelle actuelle de 2,5 à 2,6 mètres et ajout d’une barrière verticale de 25 cm entre la piste cyclable et les voies automobiles.
    • Ajustement des voies automobiles pour accommoder la piste cyclable améliorée.
    • Les travaux de construction sur le pont commenceront en juillet. 
  • Ruines de l’usine de pâte à papier Bronson : amélioration de l’accès universel et des raccordements aux sentiers
    • Construction d’un nouveau tunnel pour piétons entre le stationnement du Mill Street Brew Pub et le débarcadère Richmond, et installation d’un éclairage dit « signature ».
    • Création d’espaces réservés à l’interprétation sur le barrage Bronson et l’île Amelia.
    • Réactivation des systèmes d’éclairage anciens et architecturaux (Schreiber) sur les structures qui soutiennent le pont du Portage et sur les sentiers adjacents.
    • Les travaux réalisés à ces emplacements commenceront plus tard au printemps.

Les travaux sur le pont du Portage seront réalisés en même temps que ceux visant à modifier les sentiers et les escaliers qui mènent de l’intersection Wellington-du Portage au débarcadère Richmond et du sentier de la Rivière-des-Outaouais au débarcadère Richmond. Simultanément, on reconstruira le sentier des Voyageurs.

Les travaux sur le pont commenceront en juillet et affecteront la configuration de la circulation. La CCN est à élaborer une stratégie de gestion de la circulation à l’intention des usagers et des visiteurs qui empruntent le pont du Portage. Pour assurer la sécurité des opérations pour tous, du début à la fin, la CCN annoncera à l’avance les fermetures de voies, les calendriers de construction, l’évolution des travaux et toutes leurs répercussions par l’entremise de ses canaux de communication et sur ses plateformes de médias sociaux.

LES FAITS EN BREF

À propos du pont du Portage

  • Présentement, une piste cyclable bidirectionnelle (à deux voies) en béton, large de 2,5 mètres, se trouve du côté est du pont du Portage, qui forme une partie du boulevard de la Confédération et relie de nombreux sentiers et pistes cyclables existants ou à l’état de projet.
  • En moyenne, environ 40 000 véhicules empruntent le pont chaque jour; la vitesse affichée est de 60 km/h.
  • Plus de 300 000 cyclistes empruntent les voies cyclables du pont du Portage chaque année, leur nombre augmentant de 4 p. 100 par année. Pendant les déplacements du matin et de l’après-midi, le nombre de cyclistes qui traversent le pont dépasse les 400 à l’heure.

À propos de l’accès public aux ruines de l’usine de pâte à papier Bronson 

  • L’une des principales priorités de la CCN est d’offrir un accès public et de nouvelles liaisons pour que les Canadiens puissent découvrir les berges et les cours d’eau de la capitale.
  • Le Plan du secteur du cœur de 2005 établissait le potentiel des îles et recommandait l’adoption d’une politique visant à accroître les liaisons piétonnes entre les milieux divers traversés par la rivière et les chenaux/canaux par des sentiers, des liens et des belvédères.
  • La phase 1 de ce projet, réalisée en 2016-2017 en collaboration avec Patrimoine canadien, a permis l’installation d’un système d’éclairage dans deux tunnels pour piétons existants sous l’intersection du pont du Portage.

À propos de l’accès à la berge du débarcadère Richmond

  • La phase 1 du projet, qui sera en grande partie terminée au printemps de 2018, comprend l’installation d’un nouveau quai au débarcadère Richmond qui permet l’accès universel au public et l’offre de services de navette au débarcadère, pour créer une meilleure connectivité avec le Monument de la Marine royale canadienne.
  • Pour la phase 2 du projet, un sentier d’accès universel depuis l’intersection Wellington-du Portage sera construit pour donner accès au débarcadère Richmond, au Monument de la Marine royale canadienne et au Sentier de la capitale.

« Ces projets majeurs réalisés dans le corridor du Portage feront progresser les efforts de la Commission de la capitale nationale visant à ouvrir l’accès au secteur riverain et à donner au public la possibilité de découvrir ses attraits naturels et historiques grâce à une infrastructure renouvelée. Ce sont là des étapes pour bâtir une capitale dynamique pour tous les Canadiens et Canadiennes, et pour s’assurer que tous et toutes peuvent bénéficier de l’accès universel public et d’une meilleure connectivité vers les destinations bordant les berges. »

Mark Kristmanson, Ph. D., premier dirigeant, Commission de la capitale nationale

Relations avec les médias

Partagez