Cinq conseils pour profiter du parc de la Gatineau

Le parc de la Gatineau est le parc de conservation de la capitale et nous sommes fiers d’y enregistrer plus de 2,6 millions de visites par année. Peu importe l’activité qui vous mène au parc, il vous faut être toujours conscient que ce lieu est d’abord et avant tout l’habitat d’animaux sauvages.  

Voici cinq conseils pour aider les usagers du parc de la Gatineau à respecter sa faune.

biologiste

1. Rester à distance des animaux et ne pas les nourrir

Nourrir un animal sauvage le rend moins farouche et plus vulnérable au danger. La nourriture que donnent les visiteurs peut aussi leur causer des problèmes de santé, car elle ne correspond pas à leur alimentation naturelle.

Il faut que ces animaux restent sauvages, car ils doivent être capables de survivre seuls dans la nature. Pour cette raison et pour des questions de sécurité, il est interdit aux visiteurs de nourrir les animaux du parc. Il importe aussi de rester à bonne distance des animaux sauvages.

groupe

2. Faire du bruit  

Lorsque vous circulez dans le parc, faites du bruit, tapez des mains et parlez fort.  En faisant du bruit, vous annoncez votre présence aux animaux qui se trouvent dans les parages. Vous éviterez ainsi de les surprendre et de les mettre sur la défensive. Évitez aussi les promenades solitaires à l’aube ou au crépuscule.

La plupart des animaux, même l’ours et le coyote de l’Est — que l’on rencontre rarement — cherchent à éviter le contact humain puisqu’ils ne veulent pas être dérangés. Il suffit de leur signifier votre presence.  

3. Ranger la nourriture et éviter les odeurs

Assurez-vous de bien ranger votre nourriture et vos biens. Les animaux, notamment le raton laveur, sont attirés par les odeurs, lesquelles peuvent provenir de plusieurs sources : votre piquenique, vos produits aromatisés, vos déchets, etc.

Pour éviter d’attirer les animaux par des odeurs de nourriture lorsque vous partez en randonnée,  servez-vous de contenants hermétiques. En camping, assurez-vous de ranger votre nourriture dans le coffre arrière de votre véhicule. Le raton laveur est assez habile pour ouvrir votre glacière. Laisser de la nourriture sur le siège arrière de votre véhicule à la vue des animaux pourrait les attirer. Si vous ne pouvez ranger votre nourriture dans le coffre de votre véhicule, placez-la dans un sac que vous suspendrez à une branche d’arbre à trois mètres ou plus du sol et à un mètre de distance du tronc.

N’oublions jamais que nous sommes des invités dans l’habitat naturel des animaux. Nous avons la responsabilité de ne pas les déranger et de ne pas entrer en contact avec eux.  

raton laveur

4. Jeter les déchets

Assurez-vous de toujours jeter vos déchets dans les bacs réservés à cette fin dans le parc de la Gatineau. En camping, gardez vos déchets dans le coffre arrière de votre véhicule jusqu’au moment de les jeter dans ces bacs avant la tombée de la nuit. 

Les déchets polluent l’environnement naturel du parc et peuvent être ingérés accidentellement par les animaux. Par exemple, les hameçons et le fil de pêche peuvent blesser les oiseaux aquatiques et les petits mammifères peuvent s’étouffer avec des sacs ou des morceaux de plastique.

panneaux flottants

5. Suivre les indications

L’équipe de conservation du parc installe des panneaux indiquant aux usagers les précautions à prendre dans certains secteurs. Présentement, nous demandons aux usagers des lacs de rester à distance des sites de nidification du plongeon huard identifiés par des panneaux flottants.

Des messages « Attention! Traverses de tortues » sont affichés sur des panneaux lumineux durant la période intensive de ponte des tortues (de juin jusqu’au début de juillet) pour avertir les automobilistes. Il y a environ un mois, nous avons fermé certains secteurs de l’escarpement d’Eardley pour la période de nidification du faucon pèlerin. Ces indications ont pour objectif de protéger les animaux du parc.  

Ours

Que faire en présence d’un ours ou d’un coyote de l’Est? 

Il existe plusieurs façons de réagir face à un animal sauvage. Chaque rencontre est unique, mais les consignes suivantes peuvent vous aider   

  • Signalez votre présence en faisant du bruit ou en parlant d’une voix posée.
  • Reculez lentement sans tourner le dos à l’animal.
  • Ne faites pas le mort et ne vous enfuyez pas en courant.
  • Si vous êtes avec de jeunes enfants, prenez-les dans vos bras.
  • Essayez d’avoir l’air plus grand que vous ne l’êtes, par exemple en levant les bras et en vous regroupant si vous êtes plusieurs.
  • En cas d’attaque, il faut faire preuve d’agressivité et contre-attaquer.
  • Si vous avez vu un ours ou un coyote de l’Est, signalez-le au Centre des visiteurs du parc de la Gatineau.
  • Téléphonez au service d’urgence de la CCN si vous observez un animal qui a des comportements pouvant entraîner des risques pour la sécurité des usagers. Composez le 613-239-5353.

J’espère que vous suivrez ces conseils lors de votre prochaine visite et qu’ils vous permettront de profiter du parc de la Gatineau tout en respectant sa faune.

Partagez

Commentaires