Les travaux sont entamés sur les voies cyclables de l’avenue Mackenzie

Les ouvriers entamé les travaux sur les voies réservées aux cyclistes de l’avenue Mackenzie. Ce nouveau projet d’infrastructures cyclables et de paysage de rue, fruit d’une collaboration entre la Ville d’Ottawa, la Commission de la capitale nationale, l’ambassade des États-Unis et la province de l’Ontario a pour but de faciliter la circulation sur le boulevard de la Confédération.

« Ottawa continue d’entretenir sa réputation de ville propice aux déplacements à vélo en agrandissant et en améliorant ses infrastructures cyclables, a affirmé le maire Jim Watson. Par son partenariat avec la CCN et l’ambassade des États-Unis, la Ville relie d’importants segments de son réseau cyclable pour faire du vélo un moyen de transport encore plus attrayant, viable et sécuritaire pour les résidents d’Ottawa. »

Le projet comprendra une installation cyclable bidirectionnelle partiellement surélevée du côté est de l’avenue Mackenzie, aménagée selon les normes de conception du boulevard de la Confédération. L’actuelle barrière Jersey devant l’ambassade américaine cédera la place à une borne de protection. La nouvelle infrastructure reliera les voies cyclables existantes de la promenade Sussex, de la rue Saint-Patrick et du pont Alexandra à celles de la rue Wellington, de la rue Rideau et du sentier est du canal Rideau. La fin des travaux est prévue pour 2017.

« Le nouveau corridor cyclable de l’avenue Mackenzie améliorera considérablement le boulevard de la Confédération, le parcours d’honneur du Canada, à temps pour le 150e anniversaire du Canada, a indiqué Mark Kristmanson, Ph. D., premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale. Le partenariat de la CCN avec l'Ambassade des États-Unis, la Ville d'Ottawa et la province de l'Ontario témoigne de notre engagement commun à continuer de bâtir une capitale prospère et connectée pour tous les Canadiens et Canadiennes ».

« Je suis certain que ce projet fantastique visant à aménager des voies cyclables sur l’avenue Mackenzie sera un ajout bienvenu dans le centre-ville d’Ottawa, a expliqué son excellence Bruce Heyman, ambassadeur des États-Unis au Canada. Non seulement elles créent un environnement visuellement plus plaisant, mais elles favorisent un mode de transport écologique et donnent de l’envergure à Ottawa en tant que l’une des villes les plus « propices au cyclisme » dans le monde. »

« Je suis ravie de participer à la première pelletée de terre pour cette nouvelle piste cyclable. Ici dans Ottawa-Vanier comme ailleurs, le vélo est devenu un des moyens de déplacement privilégié de notre population, a ajouté Madeleine Meilleur, députée d'Ottawa-Vanier. Ce projet reliera les chemins existants le long du canal Rideau, de la rivière et de Gatineau. Il sera alors possible pour plus de cyclistes de se rendre au travail ou à l'école en toute sécurité. »

La réfection de l’avenue Mackenzie comprendra également le réaménagement du paysage de rue et le réasphaltage de la chaussée. Le projet global coûtera 5,6 millions de dollars. La création de voies cyclables sur l’avenue Mackenzie fait partie du Plan stratégique de la CCN pour le Réseau de sentiers de la région de la capitale du Canada et de la première étape du Plan sur le cyclisme 2013 de la Ville d’Ottawa, qui ont tous deux fait l’objet de longues consultations publiques. Ce projet s’inscrit également dans le cadre des priorités pour le mandat du Conseil.

Partagez