La Commission de la capitale nationale fait le point sur l’état des résidences officielles

Région de la capitale du Canada - À titre d’intendante des six résidences officielles de la région de la capitale du Canada, la Commission de la capitale nationale (CCN) a effectué récemment une évaluation intitulée Résidences officielles du Canada – Rapport sur l’état des actifs du portefeuille.

Le rapport présente un portrait détaillé du portefeuille et les orientations pour l’élaboration de politiques, la planification stratégique ainsi que l’aménagement et l’entretien à long terme des résidences officielles de la région de la capitale.

De manière générale, le rapport indique que Rideau Hall et Stornoway sont en « bon » état, que le 7, Rideau Gate est dans un état « passable » et que le 24, promenade Sussex, la résidence du lac Mousseau et La Ferme sont dans un état « mauvais » ou « critique ».

En plus des six résidences officielles, le portefeuille comprend 50 dépendances, l’ensemble couvrant une superficie brute totale d’environ 25 000 mètres carrés. Tous ces actifs sont « classés » ou « reconnus » édifices du patrimoine par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP), ce qui témoigne de l’importance nationale de ce portefeuille.

Le rapport indique également que pour gérer, entretenir et préserver adéquatement et efficacement les résidences officielles à l’avenir, la CCN a besoin :

  • d’un financement ponctuel de 83 millions de dollars sur 10 ans pour corriger le problème de déficit d’entretien différé, pour l’ensemble des six résidences officielles, en raison du sous‑financement chronique dont elles ont fait l’objet depuis de nombreuses années. Ces fonds permettraient de faire passer l’état du portefeuille vieillissant à « bon », mais ne permettraient pas la modernisation de l’ensemble des actifs;
  • de crédits annuels de 24,6 millions de dollars pour l’entretien courant, les réparations et les projets de rénovation, conformément aux normes du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada pour l’entretien des biens immobiliers.

La CCN est déterminée à s’occuper de l’état de ses infrastructures et de ses actifs, y compris celui des résidences officielles de la région de la capitale du Canada. Afin d’atteindre cet objectif de manière efficace, elle continuera de travailler avec le gouvernement du Canada, et avec tous ses partenaires et les intervenants, pour obtenir du financement à court et à long terme.

LES FAITS EN BREF

  • Les six résidences officielles de la région de la capitale du Canada
  • Depuis 1986, la CCN voit à ce que les six résidences officielles offrent un logement sécuritaire et adéquat aux dirigeants officiels du Canada et qu’elles constituent des lieux inspirants où tenir des cérémonies et des activités d’État.
  • Les responsabilités de la CCN concernant l’intendance des bâtiments et des terrains des résidences officielles comprennent aussi de voir à ce que ces propriétés soient meublées, entretenues et remises en état de manière à protéger leur caractère patrimonial.
  • Les résidences officielles servent à plusieurs fins :
    • lieux propices à la tenue de fonctions officielles;
    • accueil et hébergement d’invités canadiens ou étrangers;
    • logement pour les occupants, leurs familles et leurs invités personnels;
    • espace de travail et logement d’employés.
  • Au moment de la rédaction du rapport, la valeur de remplacement du portefeuille des résidences officielles était estimée à 615 millions de dollars.
  • Quatre-vingts pour cent des bâtiments des résidences officielles ont plus de 50 ans et 20 p. 100 ont plus de 150 ans.
  • Au cours des 10 à 15 prochaines années, toutes les résidences devront faire l’objet de travaux de réfection majeurs, ce qui signifie des projets de rénovation et de modernisation plus importants.
  • En mai 2018, la CCN a comparu devant le Comité permanent des comptes publics et répondu à ses questions concernant l’état des résidences officielles.

LES SIX RÉSIDENCES OFFICIELLES

Rideau Hall : résidence officielle et lieu de travail de la gouverneure générale du Canada

  • Construite en 1838, la résidence officielle à Rideau Hall est aussi le lieu de travail du gouverneur général du Canada depuis 1867.
  • État : bon
  • Les systèmes des bâtiments respectaient les exigences opérationnelles et présentaient un faible risque de défaillance au moment de l’inspection des bâtiments en 2017.
  • Ces derniers temps, la CCN a mis l’accent sur l’élaboration d’une stratégie globale visant à améliorer l’accessibilité universelle à l’échelle de la résidence, et récemment dans le cadre de celle-ci, elle a effectué des travaux d’amélioration de la salle de bain des visiteurs officiels et de l’ascenseur principal.
  • La Ferme a été construite au milieu du 19e siècle. Elle est maintenant la résidence officielle du président de la Chambre des communes.
  • État : mauvais
  • La résidence présente de nombreux problèmes auxquels il faut s’attaquer, y compris l’enveloppe du bâtiment et les systèmes électrique et d’alarme-incendie.
  • La CCN effectue d’importants travaux de mise à niveau du système automatique de suppression des incendies, notamment le remplacement de sections de la tuyauterie, des buses de gicleurs et des réservoirs de rétention.
  • Le coût total des travaux d’amélioration est estimé à 157 000 $.

24, promenade Sussex : résidence du premier ministre du Canada

  • La résidence du 24, promenade Sussex a été construite en 1868. La maison a été réaménagée en résidence officielle du premier ministre en 1950.
  • État : critique
  • La CCN continue de travailler avec ses partenaires fédéraux, dont la GRC, pour élaborer un plan pour le 24, promenade Sussex afin que le gouvernement puisse prendre une décision prudente et éclairée.
  • Cela comprend les questions de sécurité, de fonctionnalité, de durabilité écologique, d’accès universel et de conservation du patrimoine.

Résidence du lac Mousseau : résidence secondaire du premier ministre du Canada

  • La résidence du lac Mousseau a été construite au 19e siècle. Elle est devenue la résidence secondaire du premier ministre à la fin des années 1950.
  • État : critique
  • Actuellement, la CCN met en œuvre le projet de rénovation de la maison de ferme de la résidence du lac Mousseau.
  • Construite dans les années 1850, cette maison de ferme est fermée depuis 2008 pour des raisons de santé et de sécurité; elle doit faire l’objet d’une rénovation complète afin que son état ne se détériore pas davantage et qu’elle redevienne habitable.
  • Le budget des travaux de rénovation en cours est de 2,5 millions de dollars sur deux ans.

Stornoway : résidence du chef de l’opposition officielle

  • Stornoway a été construite en 1913. Depuis 1950, elle est la résidence officielle des chefs de l’opposition qui se sont succédé.
  • État : bon
  • La CCN remplace actuellement le toit de la résidence, ces travaux étant essentiels à son entretien et à sa préservation.
  • Le coût total du projet de remplacement des bardeaux du toit s’élèvera à 60 000 dollars. La grande superficie du toit (environ 483 m2 ou 5 200 pi2), la surface supplémentaire de 46 m2 (500 pi2) en cèdre des lucarnes et les grandes membranes hydrofuges requises font partie des variables contribuant au coût de remplacement des bardeaux.

La Ferme : résidence du président de la Chambre des communes

  • La Ferme a été construite au milieu du 19e siècle. Elle est maintenant la résidence officielle du président de la Chambre des communes.
  • État : mauvais
  • La résidence présente de nombreux problèmes auxquels il faut s’attaquer, y compris l’enveloppe du bâtiment et les systèmes électrique et d’alarme-incendie.
  • La CCN effectue d’importants travaux de mise à niveau du système automatique de suppression des incendies, notamment le remplacement de sections de la tuyauterie, des buses de gicleurs et des réservoirs de rétention.
  • Le coût total des travaux d’amélioration est estimé à 157 000 $.

7, Rideau Gate : résidence officielle des invités du gouvernement du Canada

  • La résidence du 7, Rideau Gate a été construite à la fin des années 1860. Depuis 1966, on y loge les dignitaires étrangers en visite au Canada.
  • État : passable
  • Plusieurs projets d’entretien sont prévus pour cette résidence, dont le remplacement des fenêtres patrimoniales, de la chaudière à eau chaude et des pompes, la mise à niveau du système de détection d’incendie et le remplacement du chauffe-eau domestique.

LIENS

L’état des résidences officielles du Canada
Résidences officielles du Canada – Rapport sur l’état des actifs du portefeuille

Relations avec les médias

Partagez