La gestion du cœur de la capitale, un défi passionnant!

Je viens d’une petite collectivité de la région de la capitale nationale. Les grandes attractions, comme la patinoire du canal Rideau, les parcs urbains et les sentiers, m’ont toujours été familiers. Quand j’ai commencé à travailler comme étudiant à la CCN, jamais je n’aurais cru qu’un jour, j’aurais une influence sur ces attraits.

Un portefeuille varié

En tant que gestionnaire des terrains, des parcs urbains et du boulevard de la Confédération, je m’occupe du portefeuille du cœur de la capitale, lequel compte des actifs très variés, dont ceux‑ci :

Sur la carte, ces points d’intérêt sont indiqués en orange. Bien que la zone soit petite, elle est très animée!

carte

En tant que gestionnaire des terrains, je dois assurer l’intégration de tout ce qui touche mon portefeuille, qu’il s’agisse de transactions immobilières, de travaux d’entretien, de projets de réhabilitation ou d’activités. Je m’assure que la vocation de l’actif est respectée et que son usage s’inscrit dans le mandat de la CCN et qu’il est dans l’intérêt supérieur de tous les Canadiens et Canadiennes.

Prévoir l’imprévisible

Mon principal défi est de composer avec des priorités changeantes et de gérer les urgences en même temps que les projets à long terme et les activités quotidiennes. Même si l’on tente du mieux que l’on peut de prévoir l’imprévisible, ce n’est pas toujours possible. Mon équipe et moi avons souvent droit à des surprises.

Par exemple, en 2007, la fontaine du parc de la Confédération s’est transformée en bain de bulles. Au printemps 2017, des inondations historiques ont endommagé les sentiers derrière la colline du Parlement, dont je suis responsable.

Les imprévus auxquels je suis confronté au quotidien ne sont pas toujours aussi importants ou impressionnants, mais ils demandent toujours une certaine adaptation.   

Travailler avec des experts sur des projets marquants

La variété du travail que j’accomplis est aussi ce qui le rend si stimulant. J’ai la possibilité de participer à plusieurs projets marquants et intéressants et de côtoyer des experts de nombreux domaines. C’est passionnant! J’apprends quelque chose tous les jours.

Au cours des dernières années, j’ai fait partie d’une équipe de travail sur le projet d’amélioration du débarcadère Richmond, et j’ai participé à la conception du Plan lumière de la capitale, au réaménagement de la pointe Nepean, à l’aménagement des voies cyclables de l’avenue Mackenzie, et bien plus.

La pointe Nepean

L’une des équipes auxquelles je suis le plus fier d’avoir contribué est celle de la conception de la pointe Nepean. Cela fait longtemps que l’on travaille à ce projet, et c’est gratifiant de voir enfin le concept gagnant prendre forme sur l’un des sites les plus pittoresques de la capital.

Au bout du compte, ce qui m’inspire le plus, c’est de savoir que les décisions et les projets auxquels je participe ont une influence réelle sur la vie des gens et le futur des parcs de la capitale nationale. 

Mathieu a récemment été promu au poste de gestionnaire principal, Opérations et cycle de vie à la CCN.

Partagez

Commentaires