Le parc de la Gatineau en été

Mon histoire d’amour avec le parc de la Gatineau a débuté à l’été de 1982. Alors que j’étais étudiant, j’ai obtenu un premier vrai emploi d’interprète-naturaliste. Cela fait donc 35 ans que j’explore le parc et que je m’adonne à diverses activités récréatives en toutes saisons. À quelques jours du solstice d’été, je vous propose un survol des principales activités à faire durant la belle saison et je vous fais part de cinq coups de cœur.

La randonnée pédestre

Personnellement, je ne me lasse pas d’arpenter les sentiers de randonnée du parc. Avec quelque 170 km de sentiers à se mettre sous la botte, on ne peut surtout pas dire que l’on a vite fait le tour! Même les populaires sentiers Champlain, du lac Pink, du Mont-King, et de la Chute-de-Luskville nous réservent de nouvelles découvertes à chaque détour.  

On y retrouve aussi des panneaux d’interprétation qui nous en apprennent davantage sur les richesses historiques et naturelles du parc. Le sentier Lauriault vous donne accès au domaine MacKenzie-King et le sentier 36, aux ruines Carbide Willson, deux sites qui vous plongent dans l’histoire du territoire.  

Les plages

Après avoir plongé dans l’histoire, plongez dans les ondes des trois lacs où la baignade est permise. Les lacs Meech (deux plages), Philippe (trois plages) et la Pêche (une plage) sont parmi les meilleurs endroits où se baigner et piqueniquer dans la region.

Je vous avais promis des coups de cœur… voici le premier : louez une embarcation au lac la Pêche et, votre permis de pêche et de votre canne en main, partez à la recherche des achigans « monstres » qui ont valu à ce lac la réputation d’un des meilleurs du Québec.  

Le lac Meech ne donne pas sa place à ce chapitre et vous pouvez mettre canots et kayaks à l’eau à partir du stationnement P12 (débarcadère McCloskey). Au lac Philippe, vous pouvez louer canots, kayaks, pédalos et planches de surf debout à pagaie. Au lac la Pêche, on peut louer canots, kayaks et chaloupes.

Camping

Voulez-vous passer la nuit au frais? Le parc de la Gatineau offre la possibilité de faire du camping, du canot-camping ou même de séjourner en prêt-à-camper. Le camping du lac Philippe offre une expérience familiale, avec plages et parcs accessibles.

lac Philippe

lac Philippe

Si vous cherchez un endroit plus calme, rendez-vous au lac Taylor, mon deuxième coup de cœur. La nature nous entoure littéralement.

En quête d’aventure? Essayez le canot-camping au lac Pêche où tous les sites ne sont accessibles que par l’eau.

Les vélos-dimanches NOKIA

Du 21 mai au 3 septembre 2017

Vélo

Le vélo de route est très populaire dans le parc. Le dimanche, de 6 h à 11 h, profitez des vélos- dimanche NOKIA alors que tout le réseau des promenades du parc est fermé à la circulation automobile. La montée jusqu’au belvédère Champlain offre un défi vivifiant et le paysage est à couper le souffle — s’il vous en reste, bien entendu!

Troisième coup de cœur : les périodes moins connues durant lesquelles des tronçons des promenades sont fermés à la circulation :

  • Les samedi et dimanche, de 6 h à 13 h : la promenade de la Gatineau (entre les stationnements P8 et P9).

  • Les mardi et jeudi, de 18 h à 20 h : la promenade de la Gatineau (entre les stationnements P8 et P9).

  • Le samedi, de 6 h à 11 h, la promenade de la Gatineau (de l’intersection de la promenade Champlain au stationnement P8).

vélo de route

Domaine Mackenzie-King

Avec ses ruines historiques, ses jardins pittoresques et son réputé salon de thé, le domaine Mackenzie-King est un endroit qu’il faut visiter. Quatrième coup de cœur : une visite des anciens chalets au bord du lac Kingsmere, qui sont maintenant des musées.

Kingswood

À ne pas manquer au Domaine cet été :

  • des activités spéciales de la fête du Canada, les 1er et 2 juillet;
  • le Théâtre dans les bois, du 20 au 22 juillet;
  • le Domaine en fleurs, les 5, 6 et 7 août;
  • la fête familiale au Domaine, du 2 au 4 septembre.  

Un parc de conservation

Mon cinquième coup de cœur : l’intégrité écologique du parc. Afin de préserver ce joyau, il est primordial que randonneurs, cyclistes, canoteurs et kayakistes demeurent sur les sites et les sentiers officiels. Je termine ce blogue avec la même citation avec laquelle je concluais mes premières causeries au camping du lac Philippe il y a quelques décennies : « On n’hérite pas de la terre de nos ancêtres, on l’emprunte à nos enfants. » (Antoine de Saint-Exupéry) C’était vrai alors; ce l’est plus que jamais.

Bon été!

Partagez

Commentaires