Les collines de l’Outaouais : les plus beaux paysages d’automne

C’est à l’automne 1987 que j’ai vécu mon premier Coloris automnal en tant qu’employé du parc de la Gatineau. Celui du 150e, en 2017, sera donc mon 30e et dernier dans le cadre de mes fonctions, puisque je prendrai ma retraite en janvier prochain.

Les visiteurs du parc durant le Coloris automnal

À titre de gestionnaire du Service aux visiteurs, j’ai rencontré de nombreuses personnes qui ont choisi de s’installer à Gatineau ou à Chelsea pour profiter au maximum du parc de la Gatineau. La plupart le fréquentent plusieurs fois par semaine, certains tous les jours. Cela fait partie de leur style de vie.

Coloris automnal

Généralement, ce ne sont pas ces personnes qui visitent le parc lors du Coloris automnal. Durant ce spectacle haut en couleur, on y rencontre plutôt des visiteurs occasionnels, pour qui la balade automnale est un pèlerinage familial annuel. Le premier réflexe de ces visiteurs est de se rendre dans le parc durant le weekend pour tenter d’accéder à l’un des endroits vedettes du secteur des promenades.

Le meilleur moment pour profiter du Coloris automnal

Les habitués du parc se tiennent loin du secteur des promenades pendant les weekends du Coloris automnal. Ils savent que le niveau d’achalandage et de circulation ne leur permettra pas de vivre l’expérience qu’ils recherchent.

Quand ils le peuvent, ils choisissent plutôt de s’y rendre en semaine ou très tôt les weekends. Si vous voulez découvrir le lac Pink, le domaine Mackenzie-King, le mont King ou le belvédère Champlain en automne, je vous conseille de faire comme eux.

Mais tout le monde n’a pas le loisir de choisir le moment de sa visite au parc. Si vous vous y rendez la fin de semaine en octobre, et que vous souhaitez visiter un des endroits mentionnés précédemment, la navette gratuite est la solution parfaite. C’est probablement le seul moyen qui vous assurera d’accéder aux destinations vedettes du secteur des promenades. Les stationnements qui s’y trouvent, particulièrement ceux du lac Pink et du mont King, ne sont pas très grands et sont rapidement bondés. Alors que la navette vous y amènera sans problème.

D’autres endroits intéressants

Saviez-vous qu’on peut admirer les paysages du parc de l’extérieur de celui-ci?  En effet, une ballade en voiture à l’est et à l’ouest du parc permet de prendre du recul et d’avoir une vue d’ensemble sur les collines du parc tout en découvrant Chelsea, La Pêche et Pontiac.

La première option consiste à suivre la frontière est du parc entre Gatineau et La Pêche. De Gatineau, empruntez l’autoroute A-5 vers le nord jusqu’à la sortie 28, pour le secteur Wakefield de La Pêche. Vous y trouverez des points de vue magnifiques sur les forêts du parc et plus généralement sur les collines de l’Outaouais.

Prenez ensuite la route 366 vers l’ouest. Le trajet de Gatineau au secteur du lac Philippe comprend des attraits culturels et naturels se trouvant dans le parc ou à sa périphérie. En voici quelques‑uns :

  1. Vallée du Ruisseau-Meech à Chelsea

Cette vallée offre un magnifique paysage agricole comprenant un pont couvert et où on propose, sur le chemin Cross Loop, un circuit d’interprétation sur l’histoire de la colonisation des lieux. Le stationnement P16 donne accès au sentier numéro 50 praticable à pied et à vélo.

pont couvert

2. Wakefield, municipalité de La Pêche

Le village touristique de Wakefield est une destination en soi.  

3. Le secteur du lac Philippe, municipalité de La Pêche

Ce secteur permet d’accéder à des aires de piquenique et à un réseau de sentiers de randonnée et de vélo de montagne. On y trouve des paysages enchanteurs observables à partir des berges du lac. Les plus aventureux pourront faire une randonnée jusqu’à la caverne Lusk.

Caverne Lusk

4. Municipalité de Pontiac

Pour vous y rendre, suivez la frontière ouest du parc de la Gatineau vers la municipalité de Pontiac. De Gatineau, empruntez la route 148 vers l’ouest. Ce trajet offre de magnifiques vues sur l’escarpement d’Eardley. Il permet également d’accéder au sentier de la Chute-de-Luskville. Vous trouverez des suggestions d’attraits à visiter sur la nouvelle carte routière publiée par la municipalité.

l’escarpement d’Eardley

Mon premier choix pour une randonnée d’automne dans le parc

Le weekend, je choisis sans hésitation le secteur du lac Philippe. Ce secteur est sous-utilisé à cette période de l’année, et comme il compte de vastes stationnements aménagés pour les plages, sa capacité d’accueil est très grande. Mais la vraie raison est que j’ai un faible pour les paysages d’automne qui se reflètent sur l’eau, et le lac Philippe m’offre ce splendide décor.

lac Philippe

Bonne découverte!

Partagez

Commentaires