Quoi faire dans le parc de la Gatineau en hiver?

Dernier mise à jour : le 13 décembre 2018

Lorsque je pense au parc de la Gatineau en hiver, le premier mot qui me vient à l’esprit est féerie. Quand j’ai quitté ma France natale, il y a plus de 10 ans, j’étais loin d’imaginer que l’hiver m’offrirait un cadre enchanteur aussi grandiose et spectaculaire. Je suis aujourd’hui fier de travailler pour un parc de conservation tel que le parc de la Gatineau.

le ski

Permettez-moi de vous dire mon émerveillement chaque fois que je pratique mes activités d’hiver préférées dans le parc de la Gatineau. Bien que l’instinct de compétition me colle à la peau, on peut me classer parmi les contemplatifs en quête d’évasion. J’y suis un athlète plutôt modeste.

Variété de sentiers, variété de plaisirs

J’éprouve souvent un sentiment de tranquillité en parcourant les sentiers du parc. C’est ce que je cherche dans les différentes activités que j’y pratique. De quelles activités parle-t-on?

Quatre activités s’offrent ainsi à nous en hiver :

Avec un réseau de plus de 270 km de sentiers, le parc offre des sentiers pour tous les goûts. Vous pouvez créer vos propres circuits ou passer au Centre des visiteurs du parc de la Gatineau à Chelsea pour une recommandation.

Le secteur nord

Je l’avoue : j’ai un petit faible pour le secteur nord du parc. On peut y faire une boucle pour revenir à son point de départ et prendre une pause bien méritée dans l’un des 10 relais.

relais renaud

Le relais Renaud

Pour la raquette ou le vélo d’hiver, je vous suggère de vous rendre au stationnement P15 dans la vallée du ruisseau Meech et d’emprunter le sentier 70. C’est l’un des parcours les plus intéressants, qui alterne vallons et vallée, secteur ouvert et secteur boisé. Vous aurez le bonheur de découvrir deux bâtiments de grande classe : les relais Healey et Herridge.

relais healy

Le relais Healey

Puisque j’évoque le secteur nord, je ne peux manquer de souligner deux options qui gagnent à être connues :

  • En semaine : Le service de transports Transcollines dessert le stationnement P17. Amis skieurs, pourquoi ne pas partir à l’aventure dans des paysages à couper le souffle pour rejoindre la ville?
  • Le weekend : Puisque certains stationnements sont très fréquentés, vous pouvez garer votre véhicule au stationnement P11 et emprunter le sentier 36 pour rejoindre le secteur nord. Oups! Je suis démasqué : je pratique le ski classique. Si vous préférez le secteur sud, vous pouvez tout aussi bien vous stationner au P11 pour rejoindre les promenades via le sentier 36 Sud.

Le secteur sud

Considérés comme le cœur du réseau, les sentiers de ce secteur s’entremêlent et sont interconnectés. Pour les mordus d’histoire, sachez que beaucoup de sentiers portent un nom à saveur particulière. Je ne vous dis rien de plus; je vous laisse les découvrir.

Pour les skieurs plus expérimentés, c’est dans le secteur sud qu’on retrouve la majorité des sentiers d’arrière-pays. Ils ne sont pas damés mécaniquement. En d’autres mots, ils sont vierges, à l’état naturel. Demandez donc à un skieur qui fréquente les sentiers d’arrière-pays s’il n’est pas émerveillé chaque fois qu’il profite d’une neige fraîchement tombée.

Dans ce secteur, certains relais sont plus facilement accessibles que d’autres. Par exemple, vous pouvez atteindre le relais Western à ski à partir du stationnement P12.

Voici deux derniers renseignements sur le secteur sud :

  • Les amateurs de vélo d’hiver peuvent rejoindre les sentiers de raquette à proximité du Relais plein air à partir du sentier du Ruisseau-Leamy. Nous sommes partenaires du projet pilote de la Ville de Gatineau qui permet le vélo d’hiver dans ce sentier.
  • Les marcheurs pressés peuvent emprunter le sentier des Pionniers, à l’entrée du parc du côté sud, pour prendre une bouffée d’air frais à deux pas de la ville. À la différence d’autres sentiers, vous pouvez y promener votre chien.

Rappelez-vous ce principe de base : pour avoir du plaisir et pour que les autres en aient, faisons preuve de respect mutuel en restant dans le sentier désigné pour notre activité. Ce principe améliore considérablement l’expérience vécue dans le parc.

Notre équipe d’entretien des sentiers

L’équipe d’entretien à l’œuvre dans le secteur du Relais plein air

L’équipe d’entretien à l’œuvre dans le secteur du Relais plein air

Je ne peux aborder la qualité des sentiers sans évoquer le précieux travail de l’équipe d’entretien des sentiers du parc. Elle est composée d’opérateurs très expérimentés, habitués aux caprices du climat, qui travaillent sans relâche pour votre plaisir.

Oubliez la boule de cristal, le traçage des sentiers est un art qui doit tenir compte de diverses conditions météorologiques :

  • la température
  • l’humidité de l’air
  • le type de neige
  • les variations gel/dégel

C’est aussi une science qui obéit à une règle de base : le timing. Il est impossible de dompter Dame Nature. Il faut donc travailler avec elle pour bénéficier de meilleures conditions. L’hiver dernier, absolument tous les sentiers du réseau du parc ont été ouverts pendant plus de 30 jours consécutifs!

La préparation d’avant saison

Naturellement, ce travail d’entretien des sentiers s’accompagne de toute une préparation d’avant saison, laquelle comprend :

  • l’entretien des relais et des prêts-à-camper
  • l’approvisionnement en bois de chauffage
  • l’entretien des toilettes
  • le déneigement des stationnements
  • la préparation des haltes pour les raquetteurs
  • le fonctionnement des patrouilles professionnelle et bénévole

Saviez-vous que l’achat de votre laissez-passer saisonnier ou quotidien permet de financer une partie de tous ces services? En tant que détenteur d’un laissez-passer saisonnier, je suis certain que les offres exclusives et exceptionnelles de nos partenaires sauront vous intéresser.

La clé de vos sorties : bien vous préparer

skieur

Une belle sortie dépend bien souvent d’une bonne préparation. Préparer sa sortie, c’est autant bien vérifier son équipement que l’état des sentiers.

Conditions de ski de fond

Consulter les stationnements, les conditions de ski et opérations de traçage, les réseaux de ski classique/arrière-pays et de pas de patin.

La patrouille professionnelle met à jour une carte interactive qui vous permet de voir en un clin d’œil les sentiers recommandés. La carte intègre d’autres éléments pertinents, tels que la température de la neige et la cire recommandée. Pour connaître l’état des sentiers, les raquetteurs et les cyclistes d’hiver peuvent consulter la carte interactive dédiée à leur activité et mise à jour régulièrement.

Il est essentiel de bien évaluer son niveau de compétence, les distances à parcourir et l’état des sentiers avant le départ pour s’assurer d’une sortie sans stress.

Après l’effort, le réconfort!

Avez-vous, comme moi, l’instinct de compétition? Du 16 au 17 février, le parc accueille la Gatineau Loppet. C’est la plus prestigieuse compétition de ski de fond au Canada.

Gatineau Loppet

Source:Gatineau Loppet

Peut-être vous ai-je essoufflés? Pourquoi ne pas prendre un peu de repos en séjournant dans une de nos installations d’hébergement dans le secteur du lac Philippe? Pour celles et ceux à la recherche d’autres solutions simples, sachez que nous offrons en tout temps cinq emplacements individuels de camping et trois sites de groupes pouvant accueillir jusqu’à 75 personnes.

On accède aux tentes 4 saisons  à ski ou en raquettes.

On accède aux tentes 4 saisons à ski ou en raquettes.

Puisque j’aborde le camping du lac Philippe, j’en profite pour souligner qu’il reste bel et bien de la place dans les prêts-à-camper. Profitez des tarifs réduits en semaine pour vivre une expérience unique.

À vos marques!

Si je ne vous ai pas encore convaincus, sachez que la saison hivernale du parc dure en moyenne 116 jours, et ce, depuis 15 ans! On se voit sur les sentiers?

Partagez

Commentaires