Annie Barnoski

Étudiante

Le mercredi 2 octobre 2019, 10 h 00

L’été dernier, j’ai travaillé à la CCN comme étudiante. Mon rôle au sein de l’équipe de Gestion des biens immobiliers et des installations consistait entre autres à passer du temps aux nombreuses fermes de la Ceinture de verdure avec Renée, ma collègue étudiante.

Nous aidions l’équipe des Communications à prendre des photos et des vidéos des animaux, des produits frais et des magnifiques paysages agricoles pour les canaux de médias sociaux de la CCN. Nos journées aux fermes débutaient souvent dès 7 h, ce qui nous permettait de capter l’image parfaite au moment où la lumière est idéale. L’étudiante universitaire aimant dormir tard que je suis a donc dû s’habituer à se lever à l’heure des poules!

Apprendre des agriculteurs

Lors de ma première visite d’une ferme de la Ceinture de verdure, je portais un chandail et un pantalon de ville en laine alors qu’il faisait 35 degrés. Par la suite, je n’ai jamais quitté le bureau sans les vêtements appropriés et une paire de bottes. Mais j’en ai tellement appris plus que cela durant mon expérience d’été à la CCN, particulièrement des agriculteurs expérimentés que nous avons rencontrés. Nous avons appris

  • qu’il existe plus de 100 variétés de tomates
  • que les pois verts peuvent être violets
  • que les feuilles des plants de courgettes sont plus grosses que ma tête
  • qu’un champ d’asperges en croissance ressemble à une forêt enchantée.

Renée et moi sommes très reconnaissantes à tous les agriculteurs formidables qui ont pris le temps de nous parler du travail remarquable qu’ils font pour appuyer l’agriculture locale dans la Ceinture de verdure et de répondre à nos nombreuses questions.

Ferme d’Alimentation juste

Notre journée à la ferme d’Alimentation juste a débuté par une courte balade en voiture de 15 minutes depuis le centre-ville d’Ottawa. Ce qui rend cette ferme unique est qu’il s’agit d’une organisation sans but lucratif qui travaille avec des entreprises, des agriculteurs et des gens de la région pour promouvoir la production alimentaire durable dans la Ceinture de verdure et à l’échelle de la région de la capitale du Canada.

À notre arrivée, nous avons rencontré Jerryne Mahele Nyota, qui incarne vraiment les valeurs de la ferme d’Alimentation juste et l’esprit de collaboration de son programme The Commons (les communes). Ce programme communautaire permet aux ménages de la région de s’initier au jardinage sur une parcelle plus grande (un seizième d’acre) avec l’appui d’agriculteurs pour accroître la collaboration et la production alimentaire.

Après avoir constaté qu’il n’existait pas de programme adapté aux besoins de ses deux fils adultes atteints d’autisme, Jerryne a décidé de prendre les choses en mains, et le programme The Commons lui a offert l’occasion idéale pour le faire. Cet espace de travail unique lui a permis d’obtenir le soutien de gens du milieu et des agriculteurs d’Alimentation juste pour qu’elle puisse mettre sur pied son propre programme de culture alimentaire en vue d’aider d’autres personnes autistes.

Réalisé en partenariat avec des écoles de la région, le programme de Jerryne permettra aux participants d’acquérir une expérience pratique, de travailler à l’extérieur, d’apprendre sur l’agriculture durable et d’être fiers des fruits de leur dur labeur. Jerryne espère que son futur programme encouragera d’autres personnes à s’impliquer et à rendre leur milieu plus inclusif.

Visitez le site Web d’alimentation juste pour en apprendre davantage sur le programme The Commons et les autres programmes communautaires de l’organisme : alimentationjuste.ca

Renée et moi, qui venons de la région du Grand Toronto, ne savions pas que toutes ces fermes extraordinaires se trouvaient si près du centre de la capitale du Canada. La Ceinture de verdure fournit un exemple éloquent de la façon de pratiquer une agriculture durable et diversifiée dans un cadre quasi urbain. Nous espérons que vous aurez l’occasion de découvrir vous-même ce que les fermes de la Ceinture de verdure ont à vous offrir durant les mois d’été et d’automne.

Abonnez-vous à un ou plusieurs de nos bulletins