Joëlle Tourangeau

Étudiante, Communications stratégiques

Le 21 mars, 2019, 16 h 22


L’hiver peut être très rude dans la région de la capitale nationale. Cette année, j’ai décidé de changer mon point de vue par rapport à l’hiver et de tirer parti du froid et de la neige abondante que nous avons reçue. Rien de mieux que d’apprivoiser cette saison en faisant du camping d’hiver dans le parc de la Gatineau!

Le parc offre plusieurs modes d’hébergement : les emplacements de camping où vous installez votre propre tente (pour les mordus de l’hiver!), les yourtes, les tentes 4 saisons et les refuges. Mon choix s’est arrêté sur une tente 4 saisons qui offre des commodités et convient à un petit groupe.

Notre aventure a débuté au stationnement P19, dans le secteur du lac Philippe. En arrivant, mon amie et moi nous sommes enregistrées au poste d’accueil où nous avons acheté nos laissez-passer de ski (au rabais sur présentation d’une preuve de réservation). Vous pouvez aussi acheter le laissez-passer au Centre des visiteurs (33, chemin Scott, à Chelsea) avant 16 h, ainsi que la carte des sentiers d’hiver du parc. Portez votre laissez-passer de façon à ce qu’il soit bien visible.

N’apportez que le nécessaire, car vous devez transporter votre équipement jusqu’à votre hébergement en empruntant les sentiers de ski ou de raquette. Comme il n’y a pas de point d’eau potable sur place, un service de livraison d’eau en contenant de 18 litres est offert moyennant des frais supplémentaires.

Chaussées de nos skis de fond et chargées de nos sacs à dos contenant tout notre équipement, nous avons emprunté le sentier no 50 pour nous rendre à notre tente 4 saisons qui se trouvait à 3,6 kilomètres de là.

Du plaisir à –20 °C

Les campeurs réservent souvent leur hébergement quelques mois d’avance, car le parc accepte les réservations dès le 1er novembre pour le camping d’hiver. Difficile de prédire le temps qu’il fera le jour de votre réservation. Vous devez donc être prêt à toute éventualité : grands froids, temps doux, tempête de neige, etc. Je vous conseille de porter plus de couches de vêtements que nécessaire. Il vaut mieux avoir chaud que d’avoir froid faute de préparation. 

Le jour de notre réservation, il faisait soleil, mais avec le refroidissement éolien, la température était de –20 °C. Nous avons donc commencé notre parcours vêtues de plusieurs couches de vêtements. Une fois en mouvement, le froid semblait moins intense, mais il était sage d’avoir des vêtements en surplus par mesure de précaution.

Les indications dans le sentier étaient très claires et nous n’avons eu aucun problème à trouver notre tente. Notre première tâche était de faire du feu. Nous avions tout ce qu’il fallait à notre disposition : bois, papier journal, allumettes ainsi qu’une hache sont fournis. Contrairement à ce qu’on peut penser, il fait chaud dans la tente une fois le feu allumé!

Les tentes 4 saisons peuvent accueillir jusqu’à quatre personnes. Il y a quatre lits superposés avec des matelas. Vous n’avez qu’à apporter votre sac de couchage. Il y a aussi une table, quatre chaises et un banc. Une petite lampe dans la cuisinette fonctionne à l’énergie solaire. Un chaudron, une poêle à frire et une petite bouilloire sont fournis. Apportez vaisselle et ustensiles.

Après avoir allumé le feu, nous avons commencé à préparer le souper. Prévoyez un souper simple qui requiert le moins de vaisselle possible. C’est plus facile, surtout lorsque l’eau est rationnée. Au menu : frittata aux légumes cuite sur le poêle à bois. Assurez-vous d’apporter quelques chandelles pour créer une belle ambiance, ainsi que du précieux café! S’il fait beau, vous pourrez déguster votre petit-déjeuner et votre café à la table de piquenique à côté de votre tente.

Skier au clair de lune

Une fois bien installées, nous sommes parties explorer les sentiers de ski de fond du secteur du lac Philippe en soirée. Si vous skiez dans les pistes un soir où le ciel est dégagé, laissez-vous guider par la lueur de la lune. Nous avons éteint nos lampes frontales pour voir le ciel étoilé. C’était tout simplement magique!

De retour à la tente, nous avons allumé un feu pour nous garder au chaud durant la nuit. Profitez-en pour préparer une gourmandise associée au camping, en hiver comme en été : des s’mores!

Si vous êtes une personne matinale ou que vous désirez vivre cette expérience hivernale au maximum, réglez votre réveil plus tôt pour aller faire du ski au lever du soleil. Apportez de l’eau et des collations, et empruntez le sentier no 50 en direction de la plage Smith. Non seulement pourrez-vous admirer une vue magnifique du lac Philippe, mais vous aurez aussi la chance de jouir du calme de la nature.

Notre séjour tirait déjà à sa fin. Nous avons fait nos sacs pour rapporter tout notre équipement et nos déchets. Le parc de la Gatineau adhère aux principes de Sans traces Canada qui consistent à minimiser l’impact que l’on pourrait avoir sur la nature. Il importe donc de laisser le terrain dans le même état qu’il était à notre arrivée.

Nous devions absolument profiter au maximum de cette journée ensoleillée. Nous sommes donc retournées à notre voiture pour laisser nos sacs à dos et nous avons skié tout l’après-midi. Nous étions les premières personnes à skier dans les sentiers fraîchement tracés. Le secteur du lac Philippe donne accès à plusieurs sentiers du réseau, dont les sentiers nos 50, 51, 54 et 55. Ce sont des sentiers faciles malgré les montées et les descentes. De quoi terminer ce séjour en beauté!

Je n’aurais jamais cru être du genre à vivre l’expérience du camping d’hiver. Les modes d’hébergement qu’offre le parc de la Gatineau rendent l’expérience facile et très agréable. Je suis bien contente d’avoir changé mon point de vue sur le camping et l’hiver. Dans notre coin de pays, il fait froid et il neige pendant près de 6 mois sur 12. Autant en profiter! Je vous encourage donc à aller jouer dehors.

Et vous, ferez-vous du camping d’hiver au parc de la Gatineau?

Le parc de la Gatineau accepte les réservations pour le camping d’hiver dès le 1er novembre. Les emplacements sont vite réservés pour les weekends. Par contre, il reste toujours de la place en semaine. C’est l’occasion de vivre une expérience plus tranquille et relaxante en nature.

Abonnez-vous à un ou plusieurs de nos bulletins