Gestion des résidences officielles de la région de la capitale du Canada

Les résidences officielles sont six propriétés historiques d’importance de la région de la capitale du Canada.

La CCN est responsable de la planification à long terme, des travaux d’immobilisation et de l’entretien continu de ces résidences.

Seul Rideau Hall, résidence du gouverneur général du Canada, est accessible au public.

Le 24, promenade Sussex

Le 24, promenade Sussex

La maison du 24, promenade Sussex est la résidence officielle du premier ministre du Canada. Une partie de la maison est réservée à l’usage de la famille.

En savoir plus sur le 24, promenade Sussex
Stornoway

Stornoway

Stornoway is the official residence of Canada’s leader of the Opposition, and a recognized federal heritage building.

En savoir plus sur Stornoway
Le 7, Rideau Gate

Le 7, Rideau Gate

Le 7, Rideau Gate a pour fonction de servir de « second chez-soi » élégant et confortable aux dignitaires étrangers.

En savoir plus sur le 7, Rideau Gate
La résidence du lac Mousseau

La résidence du lac Mousseau

La résidence du lac Mousseau (Harrington Lake), située dans le parc de la Gatineau, sert de résidence secondaire au premier ministre du Canada.

En savoir plus sur la résidence du lac Mousseau
Rideau Hall

Rideau Hall

Rideau Hall est la résidence officielle et le lieu de travail du gouverneur général du Canada depuis 1867.

En savoir plus sur Rideau Hall
La Ferme

La Ferme

La Ferme est la résidence officielle du président de la Chambre des communes.

En savoir plus sur la ferme

La CCN voit à ce que les six résidences officielles de la région de la capitale du Canada :

  • offrent un logement sécuritaire et adéquat aux dirigeants officiels du Canada;
  • soient meublées, entretenues et remises en état de façon à préserver leur caractère patrimonial;
  • constituent des propriétés et des terrains inspirants pouvant servir à la tenue de cérémonies et d’évènements officiels.

La CCN tient compte des besoins liés au patrimoine, à la fonctionnalité et à la sécurité de chaque propriété, et elle consulte plusieurs organismes, représentants et professionnels du milieu lorsqu’il s’agit des résidences officielles. Le Fonds Canadiana fournit de l’ameublement et des objets offerts en don pour mettre en valeur les pièces d’apparat des résidences officielles.

Les occupants sont responsables de l’entretien ménager des résidences et des activités qui s’y déroulent.

Le Fonds Canadiana​

Le Fonds Canadiana​

L’objectif est de rehausser la beauté et l’importance de l'intérieur des résidences officielles servant aux fonctions d’État grâce à des dons publics de meubles, de tableaux et d’objets d’art, ou de sommes servant à en acquérir.

En savoir plus sur Le Fonds Canadiana​

Comités consultatifs

Deux comités conseillent la CCN et lui font des recommandations au sujet des résidences officielles.

Découvrez les résidences officielles

Découvrez les résidences officielles

Les résidences officielles sont six propriétés historiques d'importance de la région de la capitale du Canada.

Consultez la carte interactive

Principes de gestion

La CCN a élaboré des principes de gestion qui orientent l’aménagement et l’entretien des résidences. Ces principes portent notamment sur les aspects suivants :

  • Planification
  • Sécurité
  • Santé et sécurité
  • Protection du patrimoine
  • Fonctionnalité
  • Accessibilité universelle
  • Pratiques écologiques

On peut lire le texte complet concernant ces principes dans le document intitulé Principes de gestion des résidences officielles au Canada.

Défis liés à l’entretien des résidences officielles

Les résidences officielles sont des édifices patrimoniaux qui n’ont pas été conçus pour répondre aux besoins et satisfaire aux normes d’aujourd’hui. De nombreux défis sont associés à leur entretien, de même qu’au prolongement de leur durée de vie physique pour les prochaines générations. En voici quelques-uns :

  • Protection de la structure patrimoniale des édifices
  • Conformité aux normes et aux codes du bâtiment en vigueur
  • Intégration de commodités modernes
  • Aménagement permettant d’assurer les fonctions d’État (p. ex. zones réservées aux réceptions officielles)
  • Réalisation de projets de rénovation d’envergure, et coûts connexes, en raison de désinvestissements pendant des décennies (restrictions budgétaires)
  • Incapacité de confirmer l’état du bâtiment avant d’entreprendre les travaux de rénovation, ce qui peut accroître leur ampleur ou entraîner des retards (risque courant quand on gère des projets de conservation du patrimoine).

La CCN s’emploie constamment à surmonter ces défis et à rattraper le retard des travaux de réparation.