Ce jardin admirable se divise en quatre thèmes :

  • le jardin des prairies
  • le jardin de la toundra
  • le jardin forestier
  • le jardin des pionniers de l‘horticulture

Historique

Lors de l’inauguration officielle du Jardin des provinces, en 1962, le premier ministre d’alors, le très honorable John Diefenbaker, a déclaré que ce lieu devait constituer « un symbole de la place légitime des provinces dans la Confédération ». C’est cette mission qui inspire toujours les plans d’aménagement paysager et les travaux à cet endroit, renommé Jardin des provinces et des territoires en 2005.

Monument

Patrimoine canadien et la Commission de la capitale nationale (CCN) collaborent à la construction, dans la partie ouest du Jardin des provinces et des territoires, d’un monument soulignant le rôle que joue le Canada sur la scène internationale en tant que terre d’accueil des personnes fuyant l’injustice et la persécution. Ce monument rend hommage aux millions de personnes qui ont souffert sous les régimes communistes. La construction du Monument aux victimes du communisme, Le Canada, une terre d’accueil, est prévue pour l’automne 2019 et devrait se terminer en 2020.

Les parcs de la CCN

La capitale a un certain nombre de parcs merveilleux. Ces parcs sont gérés par la CCN. Ils offrent une vue imprenable sur la silhouette et les cours d’eau de la capitale.