Le parc est nommé en l’honneur de George Patterson, chef de l’Intendance du canal Rideau et, probablement, premier habitant du quartier Glebe. Un barrage, érigé pendant la construction du canal, a fait déborder le ruisseau Patterson, l’élargissant.

De 1919 à 1939, l’extrémité ouest du parc du ruisseau Patterson a été nivelée et transformée en terrains de tennis et allées de boulingrin. Des arbustes ont ensuite été plantés tout autour. En 1922, un groupe privé gérait les terrains de tennis et, en 1939, une clôture en fer les entourait. Après cette date, le groupe a cessé de gérer les terrains et la clôture a été démolie. De la pelouse et des platebandes fleuries ont remplacé les terrains.

Le pavillon du ruisseau Patterson a été construit en 1923. Il témoigne de la consolidation du mouvement des parcs et du mouvement pour la santé publique de l’entre-deux-guerres au Canada. Le pavillon, qui sert de toilettes et de vestiaire, est classé édifice fédéral du patrimoine reconnu. Actuellement, le bâtiment sert d’abri pour le patinage, en hiver.

Le parc du ruisseau Patterson est situé entre la rue Bank et la promenade de la Reine-Elizabeth. Il est desservi par le transport en commun, et des sentiers le relient au canal Rideau.

Les parcs de la CCN

La capitale a un certain nombre de parcs merveilleux. Ces parcs sont gérés par la CCN. Ils offrent une vue imprenable sur la silhouette et les cours d’eau de la capitale.