Le parc de la Gatineau compte l’un des plus grands réseaux de pistes de ski de fond en Amérique du Nord. Vous y trouverez plus de 50 pistes, dont le niveau de difficulté varie de facile à très difficile. Venez pratiquer le ski classique ou le pas de patin dans une aire de conservation pittoresque, située à quelques minutes seulement du centre-ville d’Ottawa.

Différents circuits

Planifiez votre sortie aujourd'hui ! 

Au cœur du réseau

Du stationnement P7 au relais Western
Données techniques

Point de départ : Stationnement P7, chemin Kingsmere, Chelsea
Longueur totale : 19 km (Il est possible de faire demi-tour en tout temps sur ce circuit.)
Niveau de difficulté :
 De facile à intermédiaire
Technique :
 Classique ou pas de patin
Trajet :
 Sentiers 30, 1 et 2; arrêt au relais Western; retour par les sentiers 2 et 1-b, les promenades Champlain et Fortune et le sentier 1
Remarques :
 Le premier tronçon de 1,5 km comprend une montée difficile.

  • Quatre relais jalonnent le parcours : Keogan, Shilly Shally, Huron et Western. Ce parcours est au cœur du réseau développé par l’Ottawa Ski Club au début du 20e siècle. On fait du ski de fond dans ce secteur depuis plus de 100 ans.
  • Le belvédère Wattsford procure une vue exceptionnelle sur les villes de Gatineau et d’Ottawa.
  • Le belvédère Champlain offre une vue imprenable sur la vallée de l’Outaouais depuis le sommet de l’escarpement d’Eardley. Haut de 300 mètres, l’escarpement marque la jonction entre les collines du Bouclier canadien et les basses-terres du Saint-Laurent.
  • Saviez-vous que, dans le parc de la Gatineau, les cerfs de Virginie migrent vers l’escarpement d’Eardley où le couvert de neige est moins important? À vue d’oiseau, on y perçoit les ravages de cerfs, ces sentiers piétinés qu’ils empruntent à répétition dans leurs déplacements afin d’épargner leur énergie durant l’hiver.

De la ville à la nature

Du Relais plein air du parc de la Gatineau au lac Pink
Données techniques

Point de départ : Stationnement P2 ($), Relais plein air du parc de la Gatineau, 397, boulevard Cité-des-Jeunes, Gatineau
Longueur totale : 
12 km
Niveau de difficulté : 
De facile à intermédiaire
Technique : 
Classique
Trajet : Sentiers 29, 5, 15 et 35 jusqu’au lac Pink; retour par la promenade de la Gatineau et les sentiers 26 et 29 jusqu’au Relais plein air du parc de la Gatineau
Remarques : 
La première moitié du circuit est une montée progressive qui compte plusieurs pentes abruptes. Le chemin du retour comprend une descente longue mais facile sur la promenade de la Gatineau, à partir du lac Pink.

  • Le Relais plein air du parc de la Gatineau est l’endroit idéal où commencer et terminer sa journée de ski. Le bâtiment, géré par un organisme sans but lucratif, offre un abri chauffé, des toilettes et une salle de fartage.
  • Offrant des paysages et des reliefs variés, ce parcours traverse des champs et emprunte un sentier vallonné qui sillonne une forêt mature. Des sections du circuit sont utilisées pour la Gatineau Loppet, le plus grand événement de ski de fond au Canada.
  • À l’extrémité du sentier 35, on peut admirer le lac Pink. Ce lac exceptionnel est méromictique, ce qui signifie qu’à cause de sa position protégée du vent et de sa forme encaissée, les différentes couches d’eau du lac ne se mélangent pas. Le résultat est qu’il n’y a pas d’oxygène dans les sept derniers mètres d’eau au fond du lac.

    L’arrière-cour d’un premier ministre

    L’arrière-cour d’un premier ministre
    Données techniques

    Point de départ : Stationnement P6, domaine Mackenzie-King, accessible à partir de Chelsea
    Longueur totale :
     8 km
    Niveau de difficulté : 
    Intermédiaire
    Technique : Classique
    Trajet : 
    Sentier 7, puis promenade de la Gatineau jusqu’au sentier 35 au lac Pink; retour par les sentiers 35 et 15
    Remarques :
     La première partie du circuit, du point de départ au lac Pink, est principalement en descente, alors que le retour est surtout en montée. Il faut gravir une pente abrupte à la fin du circuit.

    • Le stationnement P6 est situé au cœur du domaine Mackenzie-King, l’ancienne résidence d’été de William Lyon Mackenzie King, premier ministre du Canada resté le plus longtemps en poste, soit près de 22 ans, entre 1921 et 1948.
    • Au début du circuit, sur le sentier 7, se trouvent les ruines de l’abbaye, l’ensemble le plus connu des structures aménagées par Mackenzie King pour orner ses jardins.
    • À l’extrémité du sentier 35, on peut admirer le lac Pink. Ce lac exceptionnel est méromictique, ce qui signifie qu’à cause de sa position protégée du vent et de sa forme encaissée, les différentes couches d’eau du lac ne se mélangent pas. Le résultat est qu’il n’y a pas d’oxygène dans les sept derniers mètres d’eau au fond du lac.
    • Le sentier 15, qui forme une grande partie du chemin du retour, offre de très beaux paysages. Il traverse une forêt mature et des collines vallonnées sur environ 3 km.

    Les sentiers des pionniers

    De Wakefield au relais Herridge
    Données techniques

    Point de départ : Stationnement P17, route 105, La Pêche
    Distance totale :
     20,4 km
    Niveau de difficulté :
     Intermédiaire
    Technique : 
    Classique
    Trajet :
     Sentiers 52 et 50 jusqu’au relais Herridge, où on peut faire une pause; retour par les mêmes sentiers
    Remarques : 
    À l’aller, le sentier 52 comprend plusieurs montées longues et continues. Au retour, celles-ci deviennent des descentes assez rapides.

    • Réservé au ski classique, le sentier 52 offre des paysages remarquables. Il traverse une forêt magnifique comprenant des pins majestueux, des pruches immenses et quelques peuplements de hêtres.
    • Il est possible de passer la nuit dans le secteur en réservant le refuge du lac Brown, situé à moins de 3 km du stationnement P17.
    • Bâtiment historique, le relais Herridge est une maison de pionniers construite vers la fin du 19e siècle. Elle a été entièrement restaurée afin que skieurs et raquetteurs puissent l’utiliser tous les jours en hiver. Les mangeoires situées tout près du relais sont très populaires auprès des oiseaux qui passent l’hiver dans le parc.
    • Ce parcours emprunte le Sentier transcanadien, qui traverse le parc sur une distance de 35 kilomètres entre Gatineau et La Pêche (Wakefield).

    Nature et tranquillité

    Du lac Philippe au lac Lusk
    Données techniques

    Point de départ : Stationnement P19, promenade du Lac-Philippe, depuis la route 366, La Pêche
    Longueur totale : 
    11,4 km
    Niveau de difficulté :
     Intermédiaire
    Techniques : 
    Classique et pas de patin
    Trajet : 
    Sentier 50 jusqu’au kiosque de camping, puis sentier 55 à droite, et sentier 54 à gauche jusqu’au refuge du lac Lusk; retour par les mêmes sentiers

    • Le sentier 50 offre plusieurs points de vue splendides sur le magnifique lac Philippe couvert de glace.
    • Les eaux du lac Philippe se déversent dans celles du lac Mousseau, qui à son tour s’écoule dans le lac Meech. Cette chaîne de trois lacs offre un milieu de vie important pour une variété de poissons et d’oiseaux aquatiques. Ces lacs abritent aussi une espèce d’escargot connue nulle part ailleurs au Canada : la physe de la Gatineau.
    • Situé au nord du parc, dans un secteur moins fréquenté que la partie sud, ce parcours offre la possibilité de s’imprégner de solitude au cœur d’un petit paradis hivernal.
    • Il est possible de réserver le refuge du lac Lusk pour la nuit, puisque ce relais de jour devient un refuge après 16 h.
    • Ce parcours offre une belle vue sur le lac Lusk et le paysage environnant, sauvage et magnifique. Le balcon du refuge est orienté franc sud, ce qui permet de faire le plein de soleil lorsqu’on s’y arrête pour faire une pause.
    • À l’aller, on sillonne un terrain vallonné plaisant comptant davantage de montées, et au retour, on profite de longues descentes agréables.

    Plus d’informations

    La Commission de la capitale nationale (CCN) est la société d’État fédérale qui veille à ce que la capitale du Canada soit une source dynamique et inspirante de fierté pour tous les Canadiens et un legs aux générations à venir. Le texte, les médias et les données présentées dans cette application sont soumis aux avis importants et clauses de non-responsabilité de la CCN.