La CCN a collaboré avec les communautés anishinabées de la région, Kitigan Zibi Anishinabeg et Algonquins de Pikwakanagan, pour le créer.

Le parc met en valeur la culture et le patrimoine autochtones. Son nom, « Pindigen », qui évoque l’accueil et l’harmonie entre les gens, est en fait une invitation. Il signifie « Entrez! Ici, tous sont les bienvenus! ».

Le lieu a été conçu comme un espace vert public aux allures de jardin romantique, dont les formes audacieuses et dynamiques symbolisent le mouvement dans le paysage.

Une expérience d’interprétation anishinabée

Le parc permettra aux gens de connaître et de comprendre la culture et les valeurs anishinabées. Les éléments d’interprétation et d’art public initieront les visiteurs à l’un des principes directeurs du peuple anishinabé, celui de bien vivre, qui signifie pour lui trouver l’harmonie entre la terre, l’eau, l’air et les gens.

L’exposition extérieure du parc a été conçue avec le soutien de Patrimoine canadien.

À propos du réaménagement des plaines LeBreton

Le réaménagement des plaines LeBreton offre une occasion unique de créer un nouveau quartier dynamique qui transformera le cœur de la capitale.

Les parcs de la CCN

La capitale a un certain nombre de parcs merveilleux. Ces parcs sont gérés par la CCN. Ils offrent une vue imprenable sur la silhouette et les cours d’eau de la capitale.