Dans le contexte de son engagement d’améliorer l’accès public aux berges de la rivière des Outaouais, la CCN a récemment fait l’acquisition d’une propriété riveraine située au 210, rue Laurier à Gatineau, au Québec : le monastère des Servantes de Jésus-Marie. Le bâtiment principal et les terrains environnants seront transformés et intégrés au parc Jacques-Cartier, conformément au Plan d’aménagement des terrains riverains situés au nord de la rivière des Outaouais de la CCN, après mars 2020, moment où le bail actuel prend fin.

Dans le cadre de ce processus, nous aimerons savoir ce que vous pensez de certaines des utilisations possibles du bâtiment et connaître votre opinion et vos préoccupations en ce qui a trait au plan d’ensemble pour la propriété.

Faites une visite virtuelle de la propriété

La vidéo qui suit inclut des images du bâtiment existant et des alentours, ainsi qu’une représentation virtuelle en trois dimensions qui met en valeur les initiatives prévues pour les différents espaces de la propriété. Ceux-ci comprennent :

  1. Maintenir un couvert forestier important sur la berge escarpée et le haut du talus pour contribuer au cadre paysager de la rivière et prévenir l’érosion.
  2. Contribuer à l’amélioration de l’herbier aquatique sous le pont Macdonald-Cartier pour lier les deux herbiers aquatiques existants, face au monastère et au parc Jacques Cartier Nord.
  3. Mettre en valeur l’histoire du monastère et préserver les éléments du bâtiment et des terrains l’entourant qui lui confèrent sa valeur patrimoniale.
  4. À la fin des activités actuelles du monastère, donner au bâtiment une vocation qui contribuera à l’espace public récréatif du parc Jacques-Cartier.
  5. Réaménager les espaces derrière le bâtiment afin de les intégrer au parc Jacques-Cartier et permettre une libre circulation autour du monastère.
  6. Convertir en parc la partie arrière du stationnement situé au sud du monastère et l’intégrer au parc Jacques-Cartier Sud, et assurer un lien riverain entre le parc Jacques-Cartier Sud et le boulevard Sacré-Cœur.
  7. Permettre la construction, sur le terrain situé au nord du monastère, d’un stationnement qui soit complètement ou en partie souterrain pour appuyer les nouvelles fonctions du bâtiment.
  8. Envisager d’utiliser la partie avant du terrain au nord du monastère pour agrandir le bâtiment et permettre ainsi une expansion des nouvelles activités.

Un riche patrimoine historique

Depuis 1902, le site abrite la Congrégation des Servantes de Jésus-Marie, une communauté cloîtrée et contemplative de religieuses. Fondée à Masson en 1894, la congrégation va s’établir à Aylmer en 1898 et, finalement, déménage à Hull en 1902, car sa taille et, par conséquent, ses besoins se sont accrus. Aujourd’hui, le monastère de 82 chambres est devenu trop grand pour les 42 sœurs de la congrégation, qui ont décidé de déménager dans un nouvel emplacement qui convient mieux à leurs besoins actuels.

Au cours du dernier siècle, les Servantes de Jésus-Marie et le monastère en sont venus à occuper une place spéciale dans la communauté locale et dans l’histoire de l’Outaouais. Il s’agit de la seule congrégation fondée dans l’Outaouais. La magnifique chapelle du monastère accueille les membres du public depuis sa construction en 1926, et le Pape Jean Paul II y a célébré la messe en 1984. La vidéo ci-après offre des vues uniques de l’intérieur du monastère.

À propos du projet

Les principaux objectifs de ce projet sont les suivants :

  • Utiliser le bâtiment de façon à améliorer le parc Jacques-Cartier en tant qu’espace public récréatif et naturel.
  • Mettre en valeur l’histoire du monastère et conserver ses caractéristiques patrimoniales les plus significatives.
  • Intégrer la propriété au parc Jacques-Cartier de manière à ce que les visiteurs du Parc puissent se déplacer librement autour du monastère et à améliorer l’accès public à l'ensemble du parc, de part et d'autre du monastère.

L’étape suivante de ce processus consistera à lancer une demande de propositions (DP) afin d’inviter les partenaires potentiels à présenter des soumissions détaillées pour une utilisation spécifique de la propriété. La présente consultation publique a pour but de mieux connaître les préférences du public en ce qui concerne les utilisations éventuelles du bâtiment et d’orienter l’élaboration des critères d’évaluation qui seront énoncés dans la DP.

Consultation publique

Veuillez nous faire part de vos réflexions et de vos préférences au sujet de l’utilisation future du bâtiment en répondant au sondage en ligne d’ici minuit le 24 octobre 2018. Vos commentaires nous serviront de guide alors que nous commençons à solliciter et à examiner les propositions d’affaires d’éventuels locataires.