Le Pavillon de l’écologie et de l’agriculture urbaine à la ferme Moore

Un programme spécial est proposé en 2017 : une exposition sur l’histoire de l’agriculture et de la foresterie en Outaouais, d’hier à aujourd’hui.

La ferme Moore abrite le Centre d’écologie et d’agriculture urbaine de Gatineau, où l’on cultive près de 5 hectares (12 acres) suivant des méthodes écologiques et 100 jardins communautaires. La ferme Moore propose des programmes et des activités sur les thèmes de l’écologie et de l’agriculture urbaine durable.

Les visiteurs pourront voir et admirer ce que la nature a de plus beau à offrir. Ils pourront participer à des :

  • programmes, ateliers et conférences
  • fouilles archéologiques
  • activités sur les thèmes de l’écologie, de la biodiversité, de l’alimentation et de l’agriculture urbaine durable
  • visites guidées de plusieurs types de jardins

En plus de participer à ces activités, les visiteurs auront la chance de voir les expositions :

  • « Les sèves du temps » portant sur l’histoire et les métamorphoses de la ferme Moore d’hier à aujourd’hui, et sur le frère Marie-Victorin, fondateur du Jardin botanique de Montréal
  • Les concerts L’Apéro classique seront de retour les dimanches 16 juillet, 13 août et 17 septembre 2017

Pour terminer leur visite du Pavillon de l’écologie et de l’agriculture urbaine, les visiteurs pourront se régaler de produits locaux servis dans une ambiance unique en Outaouais au Café-Bistro du Centre, ou savourer le brunch de la ferme Moore servi le dimanche de 10 h à 13 h.

Le Pavillon de l’écologie et de l’agriculture urbaine est ouvert au public tous les jours de 9 h à 16 h, y compris les jours fériés.

Découvrez le vaste réseau de sentiers récréatifs de la CCN et rendez-vous à la ferme Moore à vélo.

À propos de la ferme Moore

L’écurie de la ferme Moore a été construite par étapes et parachevée en 1910. Ses pignons ornementés, sa coupole centrale et le bâtiment en H ― récemment restauré par la CCN ― en font un rare exemple du style néo-Queen Anne exubérant tel qu’on l’appliquait aux bâtiments agricoles.

Au début du 19e siècle, les colons ont défriché la terre pour la cultiver. Dans les années 1950, la ferme est devenue un centre équestre. En 1973, Virginia Parker Moore a légué le domaine de 12 hectares (30 acres) à la CCN. L’écurie a été désignée édifice fédéral du patrimoine reconnu par le gouvernement du Canada en 1991.

Pavillons de la Confédération

La capitale se montre sous un nouveau jour pour souligner les 150 ans de la Confédération.