Pointe Nepean : parc de notre pays en évolution

Sommaire du design

Pointe Nepean : un parc pour notre pays en évolution

“La reconciliation n'est pas un problème autochtone; il s'agit plutôt d'un problème canadien.

Pratiquement chaque aspect de la société canadienne devra être remis en question.”

(Excerpt from the Summary of the Final Report of the Truth and Reconciliation Commission of Canada)

Douze mille ans après que le retrait glacial ait façonné le promontoire rocheux de la pointe Nepean, plus de huit mille ans après que la première nation Algonquin ait peuplé la Vallée de l’Outaouais et ses rivières, et cent cinquante ans après la confédération du Canada, nous nous retrouvons dans une époque mouvementée. Les conclusions de l’enquête menée par la Commission de vérité et réconciliation du Canada ont fortement secoué notre conception des fondements de notre société. Il est temps pour une profonde réflexion nationale. Tandis que nous nous ouvrons collectivement à une histoire canadienne plus vaste et complexe, nous naviguons délicatement vers le nouveau futur de notre nation. Nous avons un besoin urgent de nouveaux emplacements publics propices au dialogue national, de lieux inclusifs où le processus de reconstruction de relations peut se dérouler à son gré, d’endroits où l’on peut s’unir pour mieux s’affronter à nos nouvelles réalités nationales.

La pointe Nepean peut devenir une telle place. Voici une occasion transformative de re-conceptualiser la Pointe pour tous les Canadiens. Un paysage à la hauteur de la capitale capable d’exprimer la richesse de notre histoire nationale, aux reflets du panorama du Canada contemporain – composé de peuples autochtones, de colons et de nouveaux citoyens, à un rythme de 250, 000 par année. La tâche de concevoir un parc sur ce site pittoresque surplombant la rivière des Outaouais, entouré de puissants symboles et institutions nationales, à une époque telle la nôtre, exige une perspective et démarche résolument singulière.

Nos efforts nous ont mené à la conception d’un point de rencontre contemporain. Un nouveau lieu commun prenant la forme d’un parc qui “capte l’âme d’une nation”1 tout en laissant place dynamique à l’expression de nouveaux récits dans l’enceinte des espaces publics de notre capitale nationale.

Nous nous sommes posés une grande question: Quels sont les fondements d’un parc au calibre du 21ieme siècle pour tous les canadiens?

Nous croyons qu’il est nécessaire de prendre un nouveau départ. Ancré à terre ferme, il se doit de prendre forme lentement, au fil du temps. En fin de compte, cela doit être un lieu en devenir où notre mûrissante et continue réflexion collective pourra se manifester, un lieu où chaque citoyen pourra s’engager en tant que participant actif au processus en cours. Tandis que beaucoup de canadiens trouvent la conception de notre nation insaisissable, le parc de la pointe Nepean se doit de devenir un espace-chantier concret, capable de se transformer graduellement en exemple de parc le plus essentiellement canadien de la capitale nationale. Nous ne savons pas encore ce qu’il deviendra. Mais nous savons où il peut débuter.

Notre proposition se résume en cinq gestes :

1. Transformer l’arrivée: Le premier encontre avec la Pointe débute essentiellement au niveau de la rivière

La façon la plus mémorable et significative d’accéder à la Pointe n’est pas actuellement en existence. En situant un nouvel accès aux rives du canal Rideau, longeant la rivière Outaouais et remontant le promontoire, le projet épanoui le registre historique d’Ottawa tout en forgeant un lien vital avec l’eau. L’inoubliable expérience de gravir le roc vers la Pointe se présente grâce à un pont pédestre qui effleure légèrement lescontours de l’escarpement de calcaire du promontoire. La Pointe devient ainsi un nouvel embranchement et clou du réseau de sentiers de la rivière Outaouais et le centre focal de nombreux systèmes culturels, historiques et récréatifs qui s’y tissent, renforçant ainsi son rôle en tant que point de rencontre idéal de notre capitale.

2. Retour au socle: Faire table rase sur un nouveau terrain sur lequel l’évolution future du parc peut être inscrite par tous canadiens

Le décapage du sol contaminé superficiel aux fins d’exposer le roc brut de calcaire sous-jacent marque un point de départ aussi littéral que figuratif pour la Pointe, et développe la culture d’un paysage progressif. En engageant la surface du substratum comme fondement dans lequel inscrire un lieu de rassemblement contemporain, nous concevons un parc d’une autre nature. La surface évocatrice de ce sol ancien exposé nous sert de rappel comme quoi elle sera siège au déroulement progressif du parc au fil du temps. Cet unique terrain servira de base pour une singulière philosophie d’engagement et de participation active dans le processus de réalisation du parc.

3. Refaçonner la Pointe: un arc vert sculptural qui appuyant programmation et performance

En un geste calculé, le décapage des sols sur la moitié ouest du parc permet de refaçonner la topographie de la moitié est en relief sculptural. L’intégration de ces deux composantes complémentaires donne naissance à un paysage en voie de devenir. L’arc vert – un parterre en gradins comprenant un amphithéâtre formel ainsi qu’une ample pelouse à fonction flexible – intègre en soi l’infrastructure nécessaire pour supporter une panoplie de programmation et de performances qui animeront l’expérience du parc. Le nouveau relief recentre la Pointe, exposant ses visiteurs à un panorama élargi de la rivière et du paysage culturel depuis la perspective de ce remblai planté, mettant à l’honneur les vues les plus iconiques de cet emplacement. L’amphithéâtre ainsi que le parterre jouent un rôle critique dans la vie du parc en fournissant un site de rencontre et un lieu de spectacle prêt à accueillir la nation.

4. Soutenir un ‘lieu en devenir’: De l’équipement intégré propice à l’engagement sur-place

Un éventail important d’infrastructure évènementielle et de programmation, tout comme de l’équipement propice à l’engagement, permettent au parc de supporter de la participation dynamique, autant à l’échelle collective qu’individuelle. Les deux zones distinctes du parc sont définies par une promenade en boucle offrant une série de perspectives époustouflantes sur le paysage; cette disposition invite le public à s’engager avec l’intérieur du parc en tant que gardiens actifs de sa croissance suivie. Comment chaque visiteur peut-il marquer ce parc à son tour? Une flotte d’instruments et de matériel transformatif (des outils à sculpter, à cultiver, de l’eau, de la terre, des semences, des tabourets, des hamacs) accueille chaque visiteur dès qu’il franchit l’arène du parc, encourageant tous à ralentir, à explorer et à bâtir. Des points d’ancrages incorporés au roc du substratum facilitent l’installation rapide de tentes hébergeant abris et ateliers, tandis que sept mats équipés de lumières, de courant, de son et de câblages structurels sont capable d’ériger les murs démontables d’un pavillon au coeur du parc pouvant soutenir rassemblements et performances a grande-échelle. Une stratégie de cogestion ainsi que des partenariats avec la Galerie nationale du Canada, le Centre mondial du pluralisme, tout comme d’autres organismes locaux permettent de mettre de l’emphase sur la jeunesse, l’éducation, l’environnement, et la programmation des arts et culture.

5. Rendre la pointe au temps: tel notre pays même, elle ne sera jamais complétée

Ce parc en devenir résiste de déterminer son état final. Il invite plutôt tous les canadiens à le façonner au fil du temps. C’est en renonçant le contrôle qu’il fait place à l’inattendu. Le parc se verra transformé par les systèmes naturels de croissances et de décomposition, ainsi que par la riche diversité des canadiens qu’il se doit de servir. A un moment donné dans le futur, la frappante ligne au coeur du parc évoluera et se transformera en une inattendue et nouvelle forme de par cette expérience collective. Tel notre pays même, le parc de la pointe Nepean continuera de s’épanouir.

Panneaux de présentation

Plan global Plan global
Aménagement - Pointe Nepean Aménagement - Pointe Nepean
Perspectives - Pointe Nepean Perspectives - Pointe Nepean
Coupes, perspectives et détails Coupes, perspectives et détails
Aménagement et perspectives - Entrée sur Saint-Patrick Aménagement et perspectives - Entrée sur Saint-Patrick
Perspectives de nuit et détails Perspectives de nuit et détails
Aménagement et perspectives - Entrée promenade Sussex Aménagement et perspectives - Entrée promenade Sussex
Aménagement, coupe, perspective et détails - Pont au parc Major's Hill Aménagement, coupe, perspective et détails - Pont au parc Major's Hill

En savoir plus sur le projet

Réaménagement de la pointe Nepean

En savoir plus sur le projet.