Jean Wolff

Senior Manager, Strategic Communications

Le jeudi 11 juillet 2019, 16 h 00

À la lumière du vote du Conseil municipal d’Ottawa contre la révocation du permis en matière de patrimoine accordé à Larco Investments (le promoteur) en vertu de la Loi sur le patrimoine de l’Ontario, pour modification au Château Laurier, le Conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a fait la déclaration suivante:

La CCN apprécie l’importance et la signification du Château Laurier, non seulement pour les résidents de la capitale nationale, mais pour tous les Canadiens, ceci en raison de son histoire, de sa notoriété et de sa proximité avec des sites publics populaires tels que le parc Major’s Hill et le canal Rideau.

Bien qu’en vertu de la Loi sur la Capitale nationale la CCN n’a pas d’autorité légale quant au design de l’agrandissement du Château Laurier, nous nous engageons à faire en sorte que les éléments du projet relevant de l’autorité de la CCN soient exécutés conformément aux normes d’excellence les plus élevées.

Ces éléments comprennent l’aménagement du paysage, l’accès public et l’intégration entre le Château Laurier et les terrains fédéraux avoisinants, ainsi que l’impact de la façade nord sur l’utilisation et la satisfaction des utilisateurs du parc Major’s Hill, notamment en ce qui concerne l’ombrage, l’éclairage nocturne et autres aspects connexes.

À cette fin, et dans la mesure où le promoteur obtienne les approbations de zonage restantes de la Ville d’Ottawa, la CCN exigera qu’il remplisse avec succès les conditions qui lui incombent.

Dans ses discussions au cours des semaines et des mois à venir, la CCN incitera aussi le promoteur à être ouvert à la recherche de solutions et d’approches tenant compte du cadre historique du Château Laurier et de son rôle important dans la définition de l'expérience de la capitale.

Renseignements aux médias :

Jean Wolff
Relations avec les medias- CCN
613-239-5678, poste 5703 (bureau)
613-797-0972 (cellulaire)
Jean.wolff@ncc-ccn.ca