Mireille Apollon

Mireille Apollon

Mireille Apollon possède une longue expérience en administration et en gestion dans les secteurs public et communautaire. Élue conseillère municipale à la Ville de Gatineau en 2009 et en 2013, elle a assumé cette charge jusqu’en 2017. À ce titre, elle s’est vue confier la mise en œuvre de la politique de la diversité culturelle ainsi que les fonctions de mairesse suppléante, de vice-présidente du conseil municipal, de présidente de la commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine et de vice-présidente de la conférence régionale des élus de l’Outaouais. De 1998 à 2009, à titre de consultante en gestion et diversité culturelle, elle a mené à bien divers mandats confiés par des ministères et organismes dans les domaines de la coopération internationale, de la promotion des femmes, de la diversité culturelle et de la dualité linguistique. Auparavant, elle a occupé divers postes d’analyste et de gestionnaire du développement à l’Agence canadienne de développement international et de diplomate au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international auprès des ambassades canadiennes au Sénégal, en Tunisie et en Haïti. Depuis plus de 30 ans, Mme Apollon est engagée et active dans plusieurs organismes communautaires qui œuvrent auprès des femmes, des aînés et des communautés culturelles. Elle a siégé notamment au conseil d’administration de A-Dialogue, qui promeut le dialogue avec les Canadiens d’origine africaine, et a présidé l’Association des femmes immigrantes de l’Outaouais. Le gouvernement du Québec lui a décerné en 2010 le Prix québécois de la citoyenneté afin de souligner son engagement et sa contribution exceptionnelle à faire du Québec une société plurielle et inclusive. Elle a aussi reçu, en 2008, l’Ordre de Gatineau pour son action remarquable de rapprochement entre les groupes ethnoculturels. Mireille Apollon est titulaire d’un baccalauréat en pédagogie de l’Université Laval (1969) ainsi que d’une maîtrise en administration de l’École nationale d’administration publique du Québec (1982).