Richard Lindo

Richard Lindo

Richard Lindo possède plus de 40 années d’expérience dans la gestion de ressources culturelles. Son expertise comprend le travail de conservation, la gestion de collections, le développement et la gestion de musées et de lieux historiques, la conservation d’artéfacts de musées, la gestion de projets et les programmes patrimoniaux. M. Lindo a commencé sa carrière en tant que conservateur au Musée du Nouveau-Brunswick. Au cours des 30 années suivantes, il a occupé un certain nombre de postes à Parcs Canada. Il a contribué à l’interprétation historique de divers lieux historiques nationaux du Canada et a joué un rôle crucial dans l’amélioration et l’expansion du Musée Alexander Graham Bell, à Baddeck, en Nouvelle-Écosse. En 1985, il a reçu une affectation comme gestionnaire de projet pour superviser le développement du Musée Bata de la chaussure, à Toronto, jusqu’en 1987. À son retour à Parcs Canada, M. Lindo a dirigé toutes les régions de Parcs Canada (et tous les lieux historiques nationaux) qui se rapportent à l’interprétation et le domaine de conservation. Par la suite, il a occupé des postes d’administrateur à la Direction de la conservation des ressources historiques et à la Direction des politiques et des relations gouvernementales, où il a supervisé les travaux du Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine. À sa retraite de Parcs Canada, en 1998, il a été recruté pour le poste de directeur administratif et du personnel du Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) à Rome, en Italie. L’ICCROM, qui compte plus de 120 États membres, offre de la formation et supervise des projets de restauration partout dans le monde. En plus de parler couramment l’anglais et l’espagnol, M. Lindo maîtrise le français et l’italien.