Ces projets, qui se dérouleront au cours des deux prochaines années, sont mis en œuvre à la suite de l’annonce d’un investissement de 55 millions de dollars faite par le gouvernement du Canada dans le cadre du budget fédéral de février.

Cet investissement destiné à financer des travaux de réparation et d’entretien essentiels aidera la CCN à faire en sorte que ses grandes infrastructures demeurent sécuritaires, résilientes et agréables pour les générations actuelles et futures de résidants et de visiteurs de la région de la capitale du Canada.

Les projets d’infrastructure de la CCN se dérouleront en deux phases :

  • Phase 1, 2018-2019 : planification et conception, coût approximatif de 11,5 millions de dollars
  • Phase 2, 2019-2020 : exécution et construction, coût approximatif de 41 millions de dollars

La CCN informera régulièrement le public et les représentants des médias sur l’état d’avancement des projets.

Elle continuera de travailler avec le gouvernement du Canada, ses partenaires et les parties prenantes pour veiller à ce que les infrastructures et les autres actifs fédéraux de grande valeur, qui définissent le caractère symbolique, naturel et culturel de la région de la capitale du Canada, soient entretenus et restaurés de manière à répondre aux besoins des Canadiens.

Les sentiers et les inondations

La CCN investira environ 6 millions de dollars dans la réparation d’un grand nombre de sentiers et d’infrastructures qui ont subi des dommages importants lors des inondations du printemps 2017.

Restauration écologique du secteur du sentier du Lac-des-Fées

Le projet de restauration écologique du secteur du sentier du Lac-des-Fées vise à relever l’intégrité écologique et à réduire la fragmentation des habitats.

Sentier des Voyageurs

Les travaux ont déjà débuté sur le sentier des Voyageurs, qui a subi de graves dommages lors des inondations de l'année dernière. Sa réouverture est prévue pour la fin de l'automne 2018.

Sentier de l'Île

On remettra à neuf le sentier de l’Île, qui connait d’importants problèmes de gonflement et de fissure, afin qu’il soit sûr et régulier pour tous les usagers


Pôle du pont Champlain

Le stationnement situé près du pont Champlain, un stationnement essentiel vieillissant qui s’est aussi affaissé en partie après les inondations de 2017, sera déplacé et réaménagé, et on améliorera sa résilience.

Système électrique des installations du lac Leamy

Le système électrique des installations du lac Leamy, qui a été durement endommagé durant les inondations du printemps 2017, sera modernisé de manière durable selon une norme supérieure afin qu’il puisse résister aux inondations futures.

Réhabilitation du mur de soutènement du sentier Britannia

Pour améliorer la résilience du sentier Britannia et augmenter sa longévité, un tronçon de 560 mètres entre les avenues Kempster et Maplehurst sera réhabilité, dont le mur de soutènement.


Des travaux de stabilisation seront réalisés afin de prévenir la progression de l’érosion et de mieux protéger les berges.

Ponts

La CCN investira 21,8 millions de dollars approximativement dans la réfection de ponts.

Élargissement de la piste cyclable et repavage du pont du Portage

L'élargissement de la piste cyclable et la réfection du revêtement d'asphalte du pont du Portage amélioreront la sécurité et le confort des usagers.

Remplacement du pont LeBreton de la promenade Sir-John-A.-Macdonald

Le remplacement du pont LeBreton de la promenade Sir-John-A.-Macdonald par une nouvelle structure améliorera la sécurité et le confort des utilisateurs.

Réhabilitation du pont tournant Hog’s Back

Étant donné que plusieurs composantes du pont ont atteint la fin de leur cycle de vie, le pont sera reconstruit afin de prolonger la durée de vie restante du pont de 20 à 30 ans. Les travaux de réhabilitation garantiront une structure fiable et durable.

Immeubles

La CCN investira envrion 12,8 millions de dollars dans la rénovation d'immeubles.

Revitalisation du Pavillon de la rivière de la capitale nationale – 501, promenade Sir-George-Étienne-Cartier

En vue de protéger ce bâtiment patrimonial, lieu d’intérêt historique, et afin de le rendre universellement accessible pour que tous puissent en profiter à longueur d’année, plusieurs des éléments qui le composent seront restaurés.

En raison de problèmes d’affaissement de la fondation, des travaux de réparation de celle-ci et de la structure, ainsi que des travaux intérieurs de réparation et de modernisation doivent être réalisés pour protéger cet important actif situé dans le marché By.
Les réparations prévues à cet immeuble comprennent l’amélioration du revêtement extérieur, ainsi que la modernisation de l’ascenseur et du système de chauffage, de ventilation et de climatisation en vue de préserver cet édifice fédéral du patrimoine reconnu.
Ce projet permettra de rénover et de moderniser certaines unités de l’immeuble qui sont désuètes afin de réduire les coûts d’exploitation et d’assurer la préservation de cet important actif du boulevard de la Confédération.

Routes, promenades et murs

La CCN investira environ 6,7 millions de dollars dans la réfection d’un grand nombre de routes, de promenades et de murs.

Route d’accès O’Brien Willson

La réfection de la route d’accès de 1 400 mètres qui mène à la maison O’Brien et à la maison Willson permettra d’améliorer la sécurité et facilitera les opérations et l’entretien.

Promenade du Lac-Philippe

Les travaux de réfection de la promenade du Lac-Philippe, une des principales artères du réseau de promenades du parc de la Gatineau, amélioreront l’évacuation de l’eau et faciliteront l’entretien.


Plateforme d'accès à Kingswood

Construite en 1950, cette plateforme mène au chalet de Kingswood, un édifice fédéral du patrimoine reconnu. Les éléments les plus urgents comprennent la route de service et la ligne de transport électrique.


Rampe de mise à l’eau du chemin Blair

La rampe de mise à l’eau du chemin Blair est située à proximité d’un stationnement en gravier adjacent au sentier polyvalent de la CCN longeant la rivière des Outaouais. C’est le point de départ idéal des bateaux de petite taille pour explorer la rivière et les îles avoisinantes.


Autres

Restauration d'espaces verts et plantation d'arbres

La CCN investira environ 1,5 million de dollars dans des interventions liées au cycle de vie reportées depuis longtemps.

Mise hors service de la station de traitement des eaux usées du ruisseau Watts et restauration écologique des lieux

En 2014, pour des raisons de sécurité publique, la Commission de la capitale nationale (CCN) entreprenait la phase 1 de la mise hors service de la station de traitement des eaux usées du ruisseau Watts. La phase 2 s’est poursuivie jusqu’à la fin de 2018 et, en juillet 2019, avait lieu la restauration écologique des lieux.


La CCN investira environ 1,5 million de dollars dans des interventions liées au cycle de vie reportées depuis longtemps.