Fermée

La pointe Nepean est fermée en raison de travaux de réaménagement.


La pointe Nepean est l’un des belvédères les plus spectaculaires de la capitale du Canada, ce qui en fait une destination de premier ordre. Elle se trouve derrière le Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa. Le dernier réaménagement de ce site de 1,27 hectare remonte à 1967, l’année des préparatifs du centenaire du Canada.

L’actuel réaménagement de la pointe Nepean par la CCN vise à faire de cet endroit un parc animé et digne du 21e siècle au cœur de la ville.

Historique

C’est à Evan Nepean, chef du British Colonial Office, que la pointe Nepean doit son nom officiel depuis 1876.

Au 19e siècle, la pointe Nepean servait à des fins militaires. La Commission d’embellissement d’Ottawa, l’organisme prédécesseur de la CCN, a transformé cet endroit en parc public en 1909. Un an plus tard, la CCN y érigeait la statue de Samuel de Champlain et, en 1918, celle du guide anishinabé.

Vue panoramique de la Pointe Nepean en 1915.
Vue panoramique de la Pointe Nepean en 1915.

En 1967, elle y aménageait le théâtre de l’Astrolabe, un amphithéâtre extérieur de 700 places. Ce théâtre est resté, jusqu’en 1995, une destination populaire pour la présentation d’activités et de spectacles variés.

La construction du Musée des beaux-arts du Canada, de 1983 à 1988, a eu une incidence considérable sur la visibilité de la pointe Nepean et sur son accès. En coordination avec la CCN, le musée y a intégré des œuvres d’art public, donnant ainsi aux lieux le charme d’un jardin de sculptures informel. Ces œuvres comprennent Nid noir, La planète, Ligne de cent pieds, La nature reprend ses droits, Majestic et Sentier Op Art.

Autres parcs

Les parcs de la CCN

La capitale a un certain nombre de parcs merveilleux. Ces parcs sont gérés par la CCN. Ils offrent une vue imprenable sur la silhouette et les cours d’eau de la capitale.