Les défis de demain

Les villes qui sont belles, animées et durables ne sont pas le fruit du hasard. Celles qui se distinguent expriment une vision collective à la faveur d’une planification urbaine mûrement réfléchie. La continuité dans la planification à long terme constitue un aspect important de la capacité d’une ville à faire face aux défis lorsqu’ils surviennent. Aujourd’hui, la capitale du Canada reflète son rôle de cœur symbolique du pays et de centre de ses institutions démocratiques, où l’héritage légué par Todd, Bennett et Gréber est préservé.

Pour répondre aux besoins des générations futures, le Plan traite de la conjoncture changeante de la capitale et des nouveaux défis qui se profilent. Afin qu’elle soit accueillante pour tous, la capitale doit continuer de refléter la diversité des croyances, des désirs et des valeurs de l’ensemble des Canadiens. Elle doit faire état d’une compréhension approfondie de la conception du monde et de la culture autochtones quant à l’adoption d’un mode de vie assurant la pérennité du territoire. Les changements à venir doivent viser à accroître la qualité de vie dans la capitale, de même que le patrimoine naturel et culturel qu’elle recèle, ces éléments constituant les fondements de sa compétitivité économique. En outre, les planificateurs doivent tenir compte de la dynamique particulière et des attentes associées à la présence d’installations de l’administration publique fédérale, car celles-ci forment l’armature administrative du siège de notre gouvernement national.

Dans les précédents plans de la capitale du Canada, le gouvernement fédéral était responsable de la coordination régionale entre les 20 administrations locales qui existaient alors. Depuis les fusions de 2000, la planification régionale repose davantage sur les municipalités et sur la communauté urbaine régionale.

LA CAPITALE NATIONALE : UNE HISTOIRE DE PLANIFICATION ET DE VISION

1857: Deux ans après que Bytown fut renommée Ottawa, la reine Victoria la désigne capitale de la Province unie du Canada.

1857: Deux ans après que Bytown fut renommée Ottawa, la reine Victoria la désigne capitale de la Province unie du Canada.

1899: La Commission d’embellissement d’Ottawa est créée, ce qui marque le début de la planification détaillée des éléments liés à la capitale de la région.

1899: La Commission d’embellissement d’Ottawa est créée, ce qui marque le début de la planification détaillée des éléments liés à la capitale de la région.

1903: L’architecte-paysagiste Frederick Todd remet son plan de la région dans le rapport soumis à la Commission d’embellissement d’Ottawa, plan qui met l’accent sur la beauté naturelle et les espaces verts.

1903: L’architecte-paysagiste Frederick Todd remet son plan de la région dans le rapport soumis à la Commission d’embellissement d’Ottawa, plan qui met l’accent sur la beauté naturelle et les espaces verts.

1915: La Commission Holt engage Edward Bennett, qui vient de collaborer à la conception du renommé Plan de Chicago. Le plan d’aménagement urbain détaillé de Bennett officialise les cités fédérales et crée un parc dans les collines de la Gatineau.

1915: La Commission Holt engage Edward Bennett, qui vient de collaborer à la conception du renommé Plan de Chicago. Le plan d’aménagement urbain détaillé de Bennett officialise les cités fédérales et crée un parc dans les collines de la Gatineau.

1950: Le plan d’aménagement urbain de Jacques Gréber crée plusieurs des attraits durables de la région, y compris les complexes d’édifices fédéraux, les routes périphériques et les promenades, de même que la Ceinture de verdure pour contenir la croissance urbaine.

1950: Le plan d’aménagement urbain de Jacques Gréber crée plusieurs des attraits durables de la région, y compris les complexes d’édifices fédéraux, les routes périphériques et les promenades, de même que la Ceinture de verdure pour contenir la croissance urbaine.

1999: La Commission de la capitale nationale publie le Plan de la capitale du Canada. Ce plan prône une démarche thématique du concept de capitale et met en relief le rôle symbolique du boulevard de la Confédération.

1999: La Commission de la capitale nationale publie le Plan de la capitale du Canada. Ce plan prône une démarche thématique du concept de capitale et met en relief le rôle symbolique du boulevard de la Confédération.

Édifier une région de la capitale résiliente et dynamique où il fait bon vivre

Assurer la compétitivité à l’échelle mondiale

Intégrer les transports et l’aménagement du territoire

Fournir des installations à l’administration publique fédérale

Respecter la nature et le climat et favoriser le développement durable

S’adapter à la croissance, au vieillissement et à la diversification de la population