Les institutions nationales

En 2067, les institutions nationales continueront de faire briller les réalisations canadiennes dans les domaines culturel et scientifique. Elles présenteront le Canada et la population canadienne au monde et contribueront grandement à l’identité, à la fierté et à l’image de marque de la capitale, y compris à son image numérique dans un monde branché.

Le boulevard de la Confédération constitue un principe structurant du cœur de la capitale. À la fois parcours d’honneur et voie de la découverte, il relie le Parlement à six institutions nationales situées sur la rue Wellington, traverse la rivière pour se poursuivre sur la rive québécoise, puis revient dans le secteur nord de la promenade Sussex. Ensemble, ses prolongements sur les promenades nationales, les voies d’accès, les sentiers et les grands corridors visuels forment un parcours reliant six autres institutions nationales, de même que d’autres symboles et lieux marquants d’importance nationale.

Les institutions nationales dont il a été question dans les sections qui précèdent concourent à la création d’une expérience typiquement canadienne pour les résidants et les visiteurs de la capitale. Les plans de la CCN favoriseront les liens entre les domaines de la recherche scientifique, des arts et du patrimoine. Au cours des 50 prochaines années, l’évolution de ces institutions et la création de nouvelles, à l’image du Canada du XXIe siècle, contribueront à enrichir le tissu social et culturel de la capitale.

La CCN respecte ces institutions vénérables et appuiera leur agrandissement futur, le cas échéant. Les autorités municipales compétentes collaboreront à l’examen des emplacements possibles de futures institutions, habituellement établies sur des terrains fédéraux, car une nouvelle institution peut avoir une incidence sur ses environs immédiats.


Principales orientations stratégiques pour les 50 prochaines années

  1. La CCN travaillera avec les institutions fédérales afin de favoriser leur renouvellement et leur contribution constante à la qualité de vie dans la région en approuvant leurs plans directeurs et leurs stratégies de développement mis à jour.
  2. La CCN maintiendra un inventaire de terrains propices à l’agrandissement d’institutions culturelles nationales ou à la construction de nouvelles, généralement le long des promenades et du boulevard de la Confédération, afin de répondre aux besoins des générations futures. Elle utilisera à cette fin ses terrains de la section nord du parc Jacques-Cartier et ceux situés à l’est du Musée canadien de la guerre et au sud du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. Au fil des besoins en installations, la CCN travaillera avec les ministères et les autres organismes fédéraux pour déterminer des lieux appropriés qui favoriseront le développement à long terme de la région de la capitale nationale.
  3. La CCN travaillera avec les institutions fédérales afin d’encourager le design exemplaire en matière d’architecture, d’aménagement paysager et d’illumination.
  4. La CCN encouragera les musées à tenir des activités extérieures l’année durant afin que plus de gens profitent de leurs terrains, notamment sur les berges de la rivière des Outaouais.
  5. La CCN encouragera les institutions nationales à collaborer à la création d’une image numérique en ligne attrayante de la capitale physique.
  6. De concert avec les ministères et les organismes intéressés, la CCN soutiendra la création de vitrines mettant en valeur les nombreuses réalisations scientifiques canadiennes dans la capitale.