Préface

Mark Kristmanson, Ph. D.

Mark Kristmanson, Ph. D.

Les premières mesures de planification de la capitale remontent à l’aube du XXe siècle dans les travaux de Frederick Todd et de la Commission d’embellissement d’Ottawa.
Le Plan de la capitale du Canada de 2017 à 2067 s’appuie sur cette tradition et propose une vision souple, concrète et réalisable.

C’est avec beaucoup de fierté et de plaisir que nous marquons le sesquicentenaire du Canada en 2017 par le dépôt de ce guide sur l’aménagement de la capitale du pays pour une bonne partie du XXIe siècle. L’horizon de planification de 50 ans de la CCN va au-delà des perspectives municipales habituelles, et l’importance accordée aux terrains fédéraux donne de la stabilité et de la cohérence à long terme dans une région urbaine qui croît rapidement. À cet effet, le plan complète le travail de nos partenaires municipaux et a comme premier objectif de veiller à « doter le siège du gouvernement du Canada d’un cachet et d’un caractère dignes de son importance nationale », comme l’énonce élégamment
la Loi sur la capitale nationale.

Avant tout, cette nouvelle version du Plan de la capitale du Canada est le fruit d’une conversation nationale menée sur plusieurs années concernant trois grands thèmes. Les Canadiens souhaitent une capitale accueillante et riche de sens attachée aux symboles nationaux et qui sait les préserver tout en respectant le patrimoine autochtone, une capitale pittoresque et naturelle, qui met en valeur les espaces verts publics et qui favorise la durabilité écologique, et une capitale dynamique et branchée qui est reliée au monde.

Le Plan établit des politiques qui guideront l’usage des immeubles, des parcs, des infrastructures, des lieux symboliques et des terrains fédéraux pour concrétiser cette vision. Il porte sur un avenir déjà perceptible : la croissance et la densification urbaines, la connectivité mondiale croissante et le « virage numérique » qui change la nature de l’emploi, du transport, du commerce et de l’administration publique.

La CCN et les autres propriétaires fonciers fédéraux travailleront de concert avec les administrations locales et d’autres partenaires pour préserver le patrimoine bâti et les espaces verts de la capitale et pour améliorer ses paysages, ses paysages urbains et ses installations en vue de répondre aux besoins de la population croissante et plus diversifiée. Le Plan vise à dynamiser le milieu urbain tout en préservant la dignité des institutions gouvernementales qui s’y trouvent. Pour sa mise en œuvre, la CCN élaborera des outils et des méthodes de rayonnement appuyant le but de ses politiques, ce qui comprend l’excellence en design et l’accessibilité universelle.

Au nom de la Commission de la capitale nationale, je remercie sincèrement les milliers de Canadiens de tout le pays qui ont fait part de leurs idées, dont 17 projets marquants qui démontrent le bien-fondé des orientations de planification énoncées dans les pages qui suivent. Leur enthousiasme collectif et leur imagination ont donné cette vision d’une capitale durable « intelligente » qui est accueillante et symbolique pour tous les Canadiens.

Je saisis l’occasion pour remercier nos partenaires dévoués de la Société géographique royale du Canada de leur appui au fil du processus de planification. Enfin, je tiens à saluer les membres du personnel compétents de la CCN qui ont contribué à ce document. Leur travail de planificateurs et d’intendants est au cœur de l’édification d’une capitale digne de notre pays, un lieu inspirant où vivre et à visiter.

Le premier dirigeant (2014-2019),
Mark Kristmanson, Ph. D.