Communiqué

Publié le 23 avril 2020

Aujourd’hui, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé le concept final du parc Pangishimo, un nouveau parc de destination de 0,3 hectare situé sur la rive ouest de l’île des Chaudières et conçu en étroite collaboration avec des partenaires algonquins.

Ce parc, dont l’ouverture est prévue pour le printemps 2021, sera doté d’un réseau de sentiers d’accès universel reliant la berge de la rivière des Outaouais derrière le Musée canadien de la guerre au parc de la chute des Chaudières, situé tout près, et il comptera une promenade en bois bordée de points de vue pour contempler le coucher du soleil depuis la rive de l’île. Le concept du parc prévoit aussi une aire gazonnée pour les activités informelles et des installations de jeux naturalisées pour les enfants.

Le mot Pangishimo signifie « coucher de soleil » en algonquin. Le parc comprendra des œuvres d’art et des éléments d’interprétation conçus en collaboration avec des partenaires algonquins, de même qu’avec Artscape, un organisme à but non lucratif qui œuvre pour la création de lieux d’intérêt. Les partenaires algonquins ont participé au processus dès ses débuts, en contribuant au concept unique du parc, y compris au choix des espèces de plantes indigènes.

Le projet du parc Pangishimo fait partie d’une entente de collaboration élargie entre la CCN et Zibi, laquelle prévoit la réalisation de plusieurs éléments d’intérêt public, comme enrichir l’expérience riveraine et aménager des sentiers pour améliorer la connectivité ainsi que deux autres parcs dans les environs. Une fois que ces infrastructures auront été aménagées par Zibi, la CCN en deviendra propriétaire et les entretiendra à perpétuité.

Ces réalisations en bordure de l’historique rivière des Outaouais cadrent avec l’objectif global de la CCN de revitaliser et d’enrichir l’accès public aux îles et aux berges et les liens vers celles-ci, et à en faire des lieux de destination d’importance pour les résidants et les visiteurs de la région de la capitale nationale.


LES FAITS EN BREF

  • La collaboration entre la CCN et Zibi comprend aussi l’aménagement du parc Mòkaham (mot qui signifie « lever de soleil » en algonquin) et du parc Tesasini (qui signifie « pierre plate » en algonquin), situés respectivement du côté est de l’île des Chaudières et sur la rive gatinoise.
  • En raison des inondations survenues récemment dans la région, des travaux de consolidation de la berge devront être effectués avant la réalisation de ces projets.


CITATIONS

« Le parc Pangishimo sera une destination riveraine unique permettant aux résidants et aux visiteurs de découvrir de nouvelles vues sur des éléments emblématiques de la capitale, ainsi que la culture et les valeurs algonquines. La CCN est fière d’être associée à Zibi, aux parties prenantes algonquines, à Énergie Ottawa, à la Ville d’Ottawa et à la Ville de Gatineau pour concevoir ce nouvel accès public à la rivière des Outaouais. »
Tobi Nussbaum, premier dirigeant, Commission de la capitale nationale

    « Nous sommes impatients de commencer l’aménagement du parc Pangishimo, le premier de plusieurs parcs et places publiques du quartier Zibi. Avec la vue magnifique qu’il offre en direction ouest sur la rivière des Outaouais, ce parc deviendra une destination au coucher du soleil pour les visiteurs et les résidants des deux côtés de la rivière. Nous remercions nos partenaires algonquins anishinabés, qui ont aidé non seulement au choix du nom de cette importante destination publique, mais aussi à l’élaboration de son concept unique. »
    Jeff Westeinde, président, Zibi


      AU SUJET DE ZIBI

      Zibi est un quartier riverain de 13,7 hectares (34 acres) conçu avec soin par Dream Unlimited Corp et Theia Partners. Il s’agit d’un quartier sans frontières, reliant Gatineau et Ottawa, qui comptera plus de 5 000 résidants, 6 000 emplois, trois hectares (huit acres) de places publiques et de parcs riverains et plus d’un million de pieds carrés d’espace commercial. Il fait partie des quartiers les plus durables au monde, et c’est le premier au Canada à avoir obtenu la certification One Planet Living, un cadre global en matière de durabilité élaboré par Bioregional et le Fonds mondial pour la nature. https://www.zibi.ca/fr/


      LIEN

      Page Web sur le concept du parc Pangishimo


      Renseignements aux médias

      Mario Tremblay
      Conseiller en communications stratégiques
      613-859-9596 (cellulaire)
      mario.tremblay@ncc-ccn.ca