Aujourd’hui, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé un emplacement pour le projet de monument national LGBTQ2+, soit le côté nord-est de l’intersection de la rue Wellington et du pont du Portage, près de Bibliothèque et Archives Canada et de la rivière des Outaouais.

Ce lieu, qui se trouve sur des terrains de la CCN, a été choisi en raison de sa proximité de la Cité judiciaire et d’autres monuments importants, ainsi que de sa situation centrale, et parce qu’il offre à la fois une visibilité publique et l’espace nécessaire à la tranquillité contemplative, de même qu’une capacité d’accueil de 2000 personnes.

Le monument national LGBTQ2+ témoignera de la discrimination historique contre les Canadiens et Canadiennes LGBTQ2+, y compris de la purge LGBT.

Patrimoine canadien dirige le projet dans son ensemble et est responsable du concours de design pour la création de ce monument national. La CCN gérera le projet et fournira des services techniques durant les phases d’élaboration du concept et de construction, et elle accordera les approbations fédérales. Elle sera également responsable de l’exploitation et de l’entretien à long terme des lieux.


CITATIONS

« La CCN est ravie de collaborer avec Patrimoine canadien et d’autres organisations pour rappeler des événements importants de l’histoire canadienne, y compris la discrimination historique contre les Canadiens et les Canadiennes LGBTQ2+. L’emplacement choisi reflète l’importance de ce monument national. »

— Tobi Nussbaum, premier dirigeant, Commission de la capitale nationale

« Les monuments sont de puissants rappels de notre histoire. Ils peuvent nous unir dans le deuil, nous aider à redécouvrir notre passé et resserrer les liens entre les Canadiens. Ce monument invitera toute la population à réfléchir à cette période peu glorieuse de notre histoire et nous permettra d’aller de l’avant, ensemble, vers un avenir où tous les Canadiens sont respectés pour ce qu’ils sont. »

— L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien 

« Partout dans le monde et au Canada, les communautés LGBTQ2 sont encore confrontées à des obstacles inacceptables, à la discrimination, voire la violence. Ce monument est un pas important vers la reconnaissance des erreurs du passé et il confirme notre engagement à combattre l’homophobie, la transphobie et la biphobie en vue de bâtir un avenir plus égalitaire et plus inclusif pour tous les Canadiens. »

— L’honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse

« Le Fonds Purge LGBT est emballé de pouvoir faire progresser le projet de construction du Monument national LGBTQ2+. Il s’agit d’un monument dont le sens est profond et qui marque la discrimination dont ont été victimes des milliers de personnes LGBTQ2+. Les Canadiens accordent énormément d’importance au respect des droits humains et à l’égalité. Ce monument nous rappelle que pour plusieurs, le parcours permettant d’appliquer ces droits et les principes d’égalité n’as pas toujours été facile. »

— Michelle Douglas, directrice exécutive, Fonds Purge LGBT


PROCHAINES ÉTAPES
 

  • Printemps 2020 : Première phase du concours de design qui sera lancé par Patrimoine canadien 
  • Automne 2020 : Deuxième phase du concours de desig
  • Été 2021 : Sélection de l’équipe de conception gagnante et annonce du concept gagnant


    LES FAITS EN BREF

    • La « purge LGBT » fait référence à la période, qui s’étend des années 1950 au milieu des années 1990, pendant laquelle les membres LGBT des Forces armées canadiennes, de la GRC et de la fonction publique fédérale ont fait l’objet d’une discrimination systématique et de harcèlement, et où nombre d’entre eux ont été congédiés selon une politique en vigueur et une pratique sanctionnée. 
    • Financé par le Fonds Purge LGBT, une société sans but lucratif établie en 2018 pour gérer un fonds destiné en partie à des projets de commémoration de la purge LGBT, le projet du monument national LGBTQ2+ dispose d’un budget global de 8 millions de dollars.


      Renseignements aux médias

      Sofia Benjelloun
      Relations avec les médias – CCN
      613-239-5678, poste 5528 (bureau)
      343-549-7203 (cellulaire)
      sofia.benjelloun@ncc-ccn.ca