Au cours de la phase 3 de l’élaboration du plan, nous élaborerons des scénarios possibles pour l’avenir, que nous évaluerons ensuite à partir des critères d’évaluation de la phase  2. Les scénarios représentent un éventail d’avenirs possibles et réalistes.

L’analyse de scénarios possibles aidera à déterminer la stratégie recommandée et les politiques correspondantes qui se retrouveront dans le plan définitif. L’analyse reposera sur la modélisation (prévisions sur les déplacements) ainsi que sur les commentaires recueillis auprès du public et des principaux intervenants.

Scénarios possibles

Pour élaborer les scénarios à évaluer au cours de la phase 3, il faut tenir compte des mesures possibles qui permettraient le mieux de satisfaire aux besoins actuels et futurs en matière de déplacement interprovincial entre Ottawa et Gatineau.

La section ci-après (voir la pièce 1) présente une liste de mesures possibles envisagées. Elles sont regroupées en six catégories :

  • Infrastructure et services de transport en commun
  • Nouvelle mobilité (covoiturage, scooter électrique, voitures sans conducteur, etc.)
  • Gestion de la demande de transport (manières de mieux gérer les déplacements)
  • Infrastructure routière
  • Transport actif (marche, vélo, etc.)
  • Mouvement des marchandises

Ensemble, ces mesures possibles reposent sur les technologies nouvelles et futures accessibles, ainsi que sur l’infrastructure et les services qui assurent la circulation des personnes et des marchandises de façon durable.

Pièce 1 : Mesures et résultats possibles pour l’élaboration des scénarios

MESURES

RÉSULTATS POSSIBLES

Infrastructure et services de transport en commun

Service de transport en commun hors pointe plus fréquent

  • Service de transport en commun plus fréquent en mi-journée, en soirée, la nuit et le weekend

Service plus unifié entre la STO et OC Transpo

  • Facilité accrue pour passer d’une province à l’autre, et du service de la STO à celui d’OC Transpo et vice versa

Liens directs entre les banlieues de Gatineau et d’Ottawa

  • Déplacements en transport en commun plus rapides et plus faciles entre les banlieues

Navette qui circule toute la journée entre les centres-villes, sur les voies réservées aux véhicules à haut taux d’occupation (c.-à-d. qui comptent au moins deux ou trois personnes à bord, et possiblement une navette sans conducteur)

  • Déplacements plus rapides, plus faciles et plus fiables d’un centre-ville à l’autre
  • Réduction possible du nombre de voies pour les autos et de la capacité véhiculaire

Transport en commun rapide pour franchir la rivière des Outaouais (voie réservée aux autobus, train léger, etc.)

  • Service de transport en commun interprovincial plus rapide et plus fiable
  • Réduction du nombre de voies pour les autos et de la capacité véhiculaire

Nouvelle mobilité

Service interprovincial de vélos et vélos électriques en libre-service

  • Possibilité de prendre et de laisser un vélo ou un vélo électrique des deux côtés de la rivière des Outaouais

Service interprovincial de voiturage (location d’auto à court terme)

  • Possibilité de prendre et de laisser une auto (location à court terme) des deux côtés de la rivière des Outaouais

Options de déplacement faciles et pratiques, combinées au transport en commun (p.ex. en payant un tarif unique pour le transport en commun et une autre option de déplacement, comme le voiturage ou la location d’un vélo en libre-service)

  • Possibilité d’utiliser plusieurs modes de transport moyennant un tarif unique (p. ex. vélo en libre-service + transport en commun + Lyft)

Gestion de la demande de transport

Augmentation des possibilités de télétravail

  • Diminution de la demande pour le déplacement d’une rive à l’autre réduisant le nombre d’autos sur les ponts

Relocalisation de lieux de travail d’Ottawa vers Gatineau ou augmentation du nombre de lieux de travail à Gatineau, ou les deux

  • Demande en matière de déplacement mieux équilibrée dans chaque direction réduisant la pression à l’heure de pointe

Péages routiers sur les ponts interprovinciaux

  • Incitatif pour augmenter le nombre d’occupants dans chaque véhicule
  • Incitatif pour encourager l’utilisation d’autres modes de déplacement

Infrastructure routière

Voies réservées aux véhicules à haut taux d’occupation (c.-à-d. qui comptent au moins deux ou trois personnes à bord)

  • Temps de déplacement en auto plus court pour les véhicules transportant plusieurs passagers
  • Réduction du nombre de véhicules sans impact sur la circulation des personnes

Augmentation de la capacité pour franchir la rivière, y compris un ou des nouveaux ponts

  • Diminution du temps de déplacement en auto
  • Amélioration de la connectivité du réseau routier

Augmentation des services de traversier entre le Québec et l’Ontario

  • Autres options en matière de transport

Transport actif (marche, vélo, scooter électrique, etc.)

Sentiers polyvalents séparés et trottoirs le long des ponts

  • Expérience plus sécuritaire et confortable pour tous les usagers de la route
  • Diminution possible du nombre de voies pour les autos et de la capacité véhiculaire

Réseau de sentiers polyvalents entièrement relié et intégré dans l’ensemble de la région

  • Accès à une infrastructure interprovinciale pour les cyclistes, sans endroits où il n’y en aurait pas
  • Expérience plus sécuritaire, plus rapide et plus confortable pour les cyclistes et les autres usagers de la route
  • Diminution possible du nombre de voies pour les autos et de la capacité véhiculaire dans divers secteurs de la région

Utilisation du pont Prince-de-Galles pour le transport actif seulement

  • Traverses sécuritaires additionnelles pour les usagers du transport actif
  • Desserte additionnelle pour le transport actif à la station de l’O-Train Bayview, à Ottawa

Mouvement des marchandises

Encouragement du recours à des véhicules de livraison plus petits et à des centres de distribution qui sont des « petites plaques tournantes » (c.-à-d. de petits entrepôts à plusieurs endroits plutôt qu’un seul gros entrepôt).

  • Diminution de la présence de camions lourds et des difficultés qu’ils posent sur les plans de la sécurité, de l’environnement et de la qualité de vie
  • Augmentation possible du nombre de véhicules de livraison afin de préserver la capacité de livraison

Permission aux petits camions et aux camions à faibles émissions de carbone de circuler sur les voies réservées aux véhicules à haut taux d’occupation (c.-à-d. qui comptent au moins deux ou trois personnes à bord)

  • Temps de déplacement plus rapide et plus fiable pour les marchandises livrées au moyen de petits véhicules et de véhicules à faibles émissions de carbone

Permis et réservations pour chargement dans la rue

  • Livraison plus rapide, plus sécuritaire et plus fiable des marchandises