La résidence Rochon est un édifice fédéral du patrimoine reconnu. C’est l’un des plus anciens bâtiments de la Basse-Ville d’Ottawa. Cette structure historique, sise au 138, rue St. Patrick, doit être remise en état afin de protéger ses éléments caractéristiques. Les générations actuelle et futures pourront ainsi continuer de l’apprécier et d’en profiter.

À titre d’intendante des bâtiments et des lieux patrimoniaux de la région de la capitale nationale, la CCN entreprendra les rénovations nécessaires pour redonner à la résidence Rochon sa force d’antan.

La résidence Rochon a été sélectionnée comme projet pilote pour héberger un programme d’artiste en résidence.

À propos du projet

Ce bâtiment nécessite des travaux d’entretien intérieur et extérieur, et le renforcement de sa structure.

Processus et échéancier

Le début de la remise en état est prévue pour l’hiver 2021. Les travaux comprennent le renforcement de la structure, l’enlèvement et la réinstallation du parement, et certaines rénovations à l’intérieur. Ils produiront un niveau normal de bruit et de poussière.

À propos du lieu

La résidence Rochon est située en face de la basilique-cathédrale Notre-Dame, à quelques pas du Musée des beaux-arts du Canada. Cette maison, qui remonte au début des années 1830, témoigne des premières années de l’essor d’Ottawa.

L’architecture de la résidence Rochon, une construction pièce sur pièce d’un étage et demi avec parement en bois, est représentative des maisons de la Basse-Ville d’Ottawa. Flavien Rochon, sculpteur sur bois, en a été le premier occupant dont l’identité est confirmée avec certitude. C’est cet artiste qui, en 1844, a sculpté les stalles et le sanctuaire de la basilique-cathédrale NotreDame.

Ce projet, qui fait partie des grands projets d’infrastructure de la CCN, est réalisable grâce à l’investissement de 52,4 millions de dollars du gouvernement du Canada annoncé dans le budget fédéral de 2020.