Le Monument national de l’Holocauste, intitulé Un paysage de deuil, de souvenirs et de survie, fait en sorte que les leçons tirées de l’Holocauste et la remarquable contribution des survivants de l’Holocauste au Canada resteront vivantes dans la mémoire des prochaines générations. L’Holocauste, l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité, a signifié l’extermination de plus de six millions de juifs et d’innombrables autres victimes. Situé à l’angle des rues Wellington et Booth dans la capitale nationale, le Monument national de l’Holocauste a été inauguré par le gouvernement du Canada en septembre 2017.

Visite du monument en hiver

Le monument est partiellement ouvert en hiver. À compter du vendredi 13 novembre 2020 et tout au long de l’hiver, il ne sera accessible que par l’entrée de la rue Booth. La partie basse du monument sera partiellement ouverte et déneigée pour donner accès aux panneaux d’interprétation et aux murales. Les deux entrées secondaires du monument situées sur la rue Wellington, de même que la terrasse supérieure, la flamme du souvenir et l’ascenseur sont fermés jusqu’au printemps. Le monument est fermé de 21 h à 7 h. La nuit, son illumination produit un effet visuel évocateur de l’extérieur des murs. 

Quand ils entrent dans le monument, les visiteurs descendent dans un espace sombre défini par des murs en béton formant six segments triangulaires, qui créent les pointes d’une étoile de David, entourant un lieu de rassemblement central. La hauteur et l’inclinaison des murs varient pour obtenir une géométrie dynamique, avec des vues qui changent à mesure que les visiteurs circulent dans le monument et autour de celui-ci. Dans la partie basse, on présente des illustrations et des faits sur l’Holocauste, dont six paysages photographiques de lieux de l’Holocauste peints sur les murs, ainsi qu’une exposition comprenant 21 panneaux d’interprétation.

Les visiteurs montent aussi sur la terrasse supérieure avec vue sur la ville environnante et la tour de la Paix, qui symbolise l’espoir en l’avenir. Une flamme du souvenir brûle dans un espace triangulaire haut de 14 mètres qui se prête à la prière et à la méditation. Autour de l’étoile, on a aménagé un paysage inspiré de la forêt boréale du Canada, un environnement rude peuplé de conifères poussant au ras d’un sol rocailleux, qui symbolise l’adaptabilité et la résilience des survivants canadiens.

Une surveillance étroite du monument assure sa sécurité et fait vivre aux visiteurs une expérience empreinte de respect.

À propos du projet

Le monument est l’œuvre de l’équipe dont font partie :

  • Lord Cultural Resources
  • Studio Daniel Libeskind
  • Claude Cormier + Associés
  • Edward Burtynsky
  • Doris Bergen

À titre d’intendante de la capitale, nous avons travaillé avec diligence pour ériger ce monument de classe mondiale en fournissant le terrain et les approbations de l’utilisation du sol et du design nécessaires, en plus d’en superviser la conception et la construction. Maintenant, nous sommes responsables de son entretien et de sa conservation à long terme.

Pour plus de renseignements sur le Monument national de l’Holocauste, visitez le site Web de Patrimoine canadien.