La Ceinture de verdure compte 20 000 hectares d’espaces verts, dont des fermes, des forêts et des zones humides. Elle a été créée dans les années 1950, dans le but de protéger contre l’étalement urbain les terres rurales bordant la capitale. C’est aujourd’hui la plus grande ceinture de verdure de propriété publique au monde.


À la rencontre de la nature et des gens

La Ceinture de verdure protège des aires naturelles qui soutiennent la biodiversité : forêts, zones humides, ruisseaux et dunes. Ces aires naturelles favorisent la santé humaine et écologique de la région de la capitale du Canada.

L’agriculture dans la Ceinture de verdure

La CCN appuie l’agriculture durable dans la Ceinture de verdure. Les fermes produisent du lait, de la viande, des céréales, des fruits et des légumes qui contribuent à l’approvisionnement alimentaire et à l’économie de la région de la capitale.

Un laboratoire scientifique

Scientifiques et amateurs de sciences y font des activités, dont les inventaires biologiques, la surveillance à long terme et des expériences scientifiques. Voici deux organismes qui font de la recherche dans la Ceinture de verdure.

Coin de la nature

Plusieurs organisations veillent à la protection de la faune et de la flore grâce à la sensibilisation, à la recherche ou à l’intendance. Participez. Vous pouvez aider aussi.

Pour l'amour de l'histoire

Au cours de son histoire, la tourbière Mer Bleue a été considérée comme une entrave à l’aménagement urbain et il y eût de nombreuses tentatives pour s’en débarrasser, heureusement sans succès.


Activités en été

À la rencontre de la nature

La Ceinture de verdure de la capitale du Canada est un espace vert immense qui entoure d’est en ouest le noyau urbain d’Ottawa, à la façon d’un fer à cheval aux extrémités aboutissant à la rivière des Outaouais. Elle se divise en six secteurs aux caractéristiques uniques.

Mer Bleue

La tourbière Mer Bleue, à Ottawa, est l’un des attraits naturels les plus remarquables de la Ceinture de verdure. La zone de conservation de 3 500 hectares est un écosystème nordique qui est plus typique de l’Arctique que de la vallée de l’Outaouais.

Le ruisseau de Green

Le ruisseau de Green, à l’est d’Ottawa, est une zone à la géologie inhabituelle qui se distingue par des ravins aux pentes abruptes et des plateaux. 

La pinède

La Pinède est la plus grande forêt de la Ceinture de verdure. Elle se compose de plantations et de forêts naturelles.

Le secteur agricole du sud et la forêt Pinhey

Cette aire de conservation située dans la Ceinture de verdure recèle un attrait naturel unique : le seul complexe de dunes intérieures d’Ottawa. 

Le marécage Rocailleux

Situé au sud-ouest d’Ottawa, le marécage Rocailleux consiste en un réseau d’étangs à castors, de zones humides et de forêts. 

La baie Shirleys

La baie Shirleys, à l’ouest d’Ottawa, est une zone humide d’importance provinciale et le plus grand terrain marécageux de la Ceinture de verdure.

À la rencontre des gens

La Ceinture de verdure offre une grande variété d’activités pour chaque saison. Y sont aménagés des sentiers de randonnée, de ski de fond et de raquette; de belles pentes de toboggan; des aires de piquenique; et des rampes de mise à l’eau.

L’endroit est également sillonné de sentiers polyvalents parfaits pour le vélo, le patinage à roues alignées et la marche avec un chien en laisse. Ces sentiers servent aussi à toutes sortes d’activités hivernales, y compris le vélo d’hiver (vélo à pneus surdimensionnés).

Activités en hiver