Le parc Pangishimo est un parc riverain projeté qui sera situé sur la rive ouest de l’île des Chaudières. Il s’agit du premier de trois parcs qui seront aménagés sur les berges de la rivière des Outaouais dans le cadre du projet Zibi.

Revitaliser les îles et les berges de l’historique rivière des Outaouais et accroître l’accès public à ces lieux font partie des priorités de la CCN.

À propos du parc

Pangishimo signifie « coucher du soleil » en Algonquin.

D’une superficie de 0,3 hectare, le parc mettra en valeur la culture et le patrimoine autochtones. La présence d’œuvres d’art et d’éléments d’interprétation contribuera à l’appréciation et à la compréhension de la culture algonquine.

Accessible toute l’année, cet espace vert public sera aménagé dans un style naturel et comptera une végétation luxuriante, une promenade en bois et de magnifiques points d’observation. Il sera aussi doté d’un réseau de sentiers d’accès universel reliant la berge de la rivière des Outaouais derrière le Musée canadien de la guerre au parc de la chute des Chaudières situé tout près.

Mise en œuvre du projet

Le 23 avril 2020, le conseil d’administration de la CCN a approuvé le concept du parc Pangishimo. Ce concept est le résultat d’un partenariat avec les Algonquins anishinabés, Zibi, la Ville d’Ottawa, la Ville de Gatineau et Énergie Ottawa.

Les éléments d’interprétation et d’art public seront élaborés au cours des prochains mois et devront également être approuvés.

L’ouverture du parc Pangishimo est prévue pour le printemps 2021. Le parc sera aménagé par Zibi.