Communiqué

Région de la capitale nationale – Au cours de la séance d’aujourd’hui, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé les nouveaux noms qui désigneront la pointe Nepean et la nouvelle passerelle qui relie cette dernière au parc Major’s Hill. Ces noms autochtones ont été choisis par le groupe de travail sur le changement de désignation de la pointe Nepean, formé de personnes représentant la communauté algonquine et la CCN.

Les nouveaux noms sont les suivants :

  • pointe Nepean : pointe Kìwekì, un mot qui signifie « retour à la terre natale »;
  • passerelle : passerelle Pìdàban, un mot qui signifie « aube ».

Les noms choisis s’inscrivent dans les visées du plan d’interprétation du réaménagement de la pointe Nepean et des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Ces nouvelles désignations sont un apport au thème de la culture et de la langue de la Nation algonquine. Elles rendent audible la présence algonquine dans la région et mettent en valeur la culture et la langue de cette nation.

Les nouveaux noms autochtones donneront aussi aux personnes qui viennent d’ailleurs au pays la chance d’en savoir plus sur la Nation algonquine. 

FAITS SAILLANTS

  • Le changement de désignation de la pointe Nepean a été entrepris parallèlement à l’élaboration de la politique de la CCN sur la toponymie. L’examen des noms proposés reposait en outre sur des valeurs et des principes similaires. Des membres des communautés algonquines Kitigan Zibi Anishinabeg et Pikwakanagan ont pris part au processus.
  • Dans le cadre du réaménagement de la pointe Nepean, la CCN a consulté ses parties prenantes fédérales et coordonné son travail avec les communautés algonquines de la région, y compris la réintégration des statues de Samuel de Champlain et du guide anishinabé (Zibi Annini) qui, toutes deux, représentent des figures importantes de notre histoire commune.
  • La CCN continuera de consulter diverses parties prenantes à propos du contenu des éléments d’interprétation, afin que l’histoire ainsi présentée intègre toutes les perspectives de manière équilibrée et soit inclusive pour l’ensemble de la population canadienne. L’interprétation des lieux comprendra également des éléments décrivant les relations qu’entretiennent la nature et les animaux avec la rivière.
  • L’achèvement du réaménagement et la réouverture des lieux sont prévus pour l’été 2023.



CITATION

« En adoptant ces nouvelles désignations, la CCN démontre son engagement à reconnaitre que les peuples autochtones, en particulier la Nation algonquine, sont les hôtes de la région de la capitale nationale. »

Tobi Nussbaum, premier dirigeant, Commission de la capitale nationale


LIENS


Renseignements aux médias
Sofia Benjelloun
Relations avec les médias – CCN  
sofia.benjelloun@ncc-ccn.ca
343-549-7203

Avis sur l’utilisation de témoins (cookies) : Ce site Web utilise des témoins (cookies) pour connaître les habitudes de navigation des visiteurs. Les témoins aident la CCN à améliorer ses services et la valeur de ses contenus. Lire notre politique sur la protection des renseignements personnels.