Maintenant ouvert

Les travaux sont terminés et la Maison riveraine de la CCN est maintenant ouverte au public.

Vue de la Maison riveraine de la CCN et le nouveau quaie.


En vue de protéger le bâtiment patrimonial et de le rendre universellement accessible toute l’année, des restaurations substantielles ont été effectuées à ce lieu d’intérêt historique.

La Maison riveraine de la CCN est une construction remarquable. Elle a été conçue par l’architecte C. P. Meredith pour le club de canotage Ottawa New Edinburgh (ONEC), et sa construction s’est échelonnée de 1914 à 1925. Elle sert à la pratique du canot, de la navigation de plaisance et d’activités récréatives depuis près d’un siècle.

En 2010, le bâtiment a été désigné édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de ses liens avec l’histoire du canotage au Canada; de sa valeur architecturale en tant que rare exemple du design des premiers hangars à bateaux; et de son emplacement remarquable sur la rivière des Outaouais.

À propos du projet

Le projet de revitalisation de la Maison riveraine de la CCN visait à réparer la propriété patrimoniale, à l’actualiser et à la rendre utilisable toute l’année. Les lieux sont maintenant accessibles à un plus vaste public et les berges peuvent être animées. Les travaux ci-après, commencés à l’été 2019, sont maintenant pratiquement terminés.

Bâtiment

Les travaux visant à préserver le caractère patrimonial de la maison et à utiliser ses deux étages supérieurs en toute saison comprenaient :

  • la conservation, la peinture et la remise en place du parement de bois;
  • l’aménagement de murs extérieurs standards comprenant un isolant thermique; des membranes hydrofuges, pare-air et pare-vapeur; et une cloison sèche à l’intérieur;
  • la conservation des fenêtres patrimoniales viables pour les réutiliser à l’étage trois saisons du club;
  • l’installation, aux deux étages supérieurs, de nouvelles fenêtres s’harmonisant avec le caractère historique de l’endroit et offrant les propriétés thermiques requises.

Accès universel

Le projet de réhabilitation de la Maison riveraine de la CCN visait à offrir un accès universel à la propriété tout en conservant son caractère patrimonial et sa vocation. Les modifications apportées comprennent :

  • la conversion du stationnement existant en un stationnement universellement accessible;
  • l’aménagement d’un passage piétonnier sécuritaire où traverser la promenade Sir-George-Étienne-Cartier;
  • la création d’un sentier récréatif universellement accessible, de la promenade à la passerelle;
  • le rehaussement de la passerelle au niveau original du hall;
  • l’installation d’un ascenseur intérieur donnant accès aux trois étages principaux du bâtiment.

Remplacement de la passerelle

Vue du nouveau pont du Pavillon de la rivière de la capitale nationale

La passerelle existante et ses fondations avaient atteint la fin de leur cycle de vie utile. Elles n’étaient pas réparables ni réutilisables, et elles ont été remplacées.

Une nouvelle passerelle préfabriquée, en acier autopatinable (acier corten), s’harmonisant avec les caractéristiques nautiques et sportives de la maison a été installée au niveau historique. Elle a une portée plus longue et atteint l’escarpement, ce qui facilite l’aménagement de sentiers récréatifs universellement accessibles menant de la promenade à la nouvelle partie surélevée.

La passerelle a également un nouveau garde-corps assorti qui propose une réinterprétation contemporaine de la balustrade historique en bois du bâtiment.

Aménagement paysager et animation de la berge

Nous avons transformé la berge en un lieu unique donnant un accès public à la rivière des Outaouais.

Les travaux comprenaient :

  • l’aménagement paysager et l’amélioration de la résilience de la berge;
  • la gestion de la circulation et du stationnement;
  • la conception et l’installation d’un nouveau quai public universellement accessible.

Les travaux d’aménagement paysager ont commencé au printemps 2023. Ils sont maintenant terminés ainsi que l’installation du quai.

Commodités

Les commodités offertes comprennent :

  • de nouvelles installations sanitaires hors de la zone inondable;
  • des systèmes électriques à jour;
  • le raccordement du bâtiment à l’aqueduc municipal, pour l’alimenter en eau potable;
  • un nouveau système de gicleurs, dans le cadre de la mise à niveau en matière de protection incendie;
  • un tout nouveau quai public donnant accès à la berge et à une zone de baignade.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre des importants projets d’infrastructure de la CCN et sont financés par l’investissement de 55 millions de dollars annoncé dans le budget de 2018 du gouvernement du Canada.

Avis sur l’utilisation de témoins (cookies) : Ce site Web utilise des témoins (cookies) pour connaître les habitudes de navigation des visiteurs. Les témoins aident la CCN à améliorer ses services et la valeur de ses contenus. Lire notre politique sur la protection des renseignements personnels.