Plan d’aménagement des terrains riverains situés au nord de la rivière des Outaouais

Les berges et les cours d’eau de la région de la capitale nationale comptent parmi ses plus beaux attraits naturels. Il suffit de penser aux rivières des Outaouais, Gatineau et Rideau qui la traversent

Trois grandes rivières traversent la région, soit les rivières Gatineau, Rideau et des Outaouais. Parmi ses priorités, la CCN veut faciliter l’accès public aux berges de la capitale. Les idées et les commentaires recueillis pendant les consultations menées auprès du public et des intervenants ont guidé l’élaboration du Plan d’aménagement des terrains riverains situés au nord de la rivière des Outaouais, qui a été approuvé par le conseil d’administration en avril 2018.

Connaître les terrains riverains

Les terrains riverains situés au nord de la rivière des Outaouais, dans le secteur du cœur de la capitale, longent des quartiers urbains de Gatineau et sont principalement des terrains fédéraux. Ils procurent d’excellents points d’observation à partir desquels on peut apercevoir et admirer les principaux éléments symboliques et emblématiques du gouvernement fédéral dans la capitale. Ces terrains riverains constituent une part importante de la trame verte du centre-ville de Gatineau et comportent des parcs qui permettent d’accueillir de grands rassemblements publics. Ils fournissent aussi un environnement naturel le long de la rive.

Le secteur visé par le plan comprend notamment :

  • les terrains fédéraux compris entre le parc Jacques-Cartier Nord et le ruisseau de la Brasserie à Gatineau
  • les terrains fédéraux situés aux deux extrémités des rives du ruisseau de la Brasserie
  • une zone d’étude de 68,8 hectares au total

Au sujet du plan

Le Plan d’aménagement des terrains riverains situés au nord de la rivière des Outaouais a pour objet de guider les décisions en les fondant sur une vision à long terme. Il propose des utilisations du sol et des lignes directrices pour les terrains fédéraux se trouvant dans la zone d’étude qui contribueront à réaliser cette vision.

Les quatre rôles qui ont été définis pour ces terrains riverains sont les suivants :

  • Offrir une expérience variée
  • Donner accès à la rivière
  • Mettre en valeur le caractère symbolique de la capitale
  • Contribuer à l’environnement nature

Le plan prévoit également des concepts d’aménagement visant à concrétiser l’intention de créer une destination dans le secteur du cœur de la capitale. Voici quelques-unes des propositions exposées dans le plan :

  • 39,6 hectares de parcs naturels, dont 27,7 hectares de boisés urbains
  • Un pôle d’activité à la sortie du pont Alexandra
  • 6 sites permettant d’accueillir des événements
  • Une succession équilibrée de lieux de détente et de sites animés
  • Un circuit riverain complet autour de l’île de Hull (7,4 km), dont 1,6 km de nouveaux sentiers
  • 10 hectares de terrains nouvellement accessibles
  • Une série de points de contact avec les cours d’eau et de nouveaux accès à l’eau pour les embarcations non motorisées
  • La mise en valeur de l’histoire et du patrimoine de la région