Corey Larocque

Conseiller en communications stratégiques

Le mercredi 30 octobre 2019, 14 h 30

Pour célébrer le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas, les tulipes ‘Libération 75’ couvriront d’un orangé éclatant la capitale du Canada, au printemps 2020. Pour préparer cet événement, une cérémonie de plantation des bulbes a eu lieu au parc des Commissaires aujourd’hui.

À cette occasion, le premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale (CCN), Tobi Nussbaum, a accueilli Don White, ancien combattant canadien de la Seconde Guerre mondiale, qui a pris part à la libération des Pays-Bas en 1945. Le mois dernier, ce dernier avait reçu des mains de Son Altesse Royale la princesse Margriet des Pays-Bas une boîte de bulbes de tulipes ‘Libération 75’. Ce cadeau perpétue une tradition instaurée par la famille royale néerlandaise après la guerre, en 1945. Les premiers bulbes avaient été offerts au Canada en remerciement pour son rôle dans la libération des Pays-Bas du joug de l’Allemagne nazie, et pour avoir donné asile à des membres de la famille royale pendant la guerre.

Étaient également présents Son Excellence Henk van der Zwan, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas; Grant Hooker, président et président du conseil du Festival canadien des tulipes; ainsi que des élèves de l’école secondaire catholique St. Joseph, à Nepean, et de l’école secondaire catholique St. Mark, à Manotick.

LES FAITS, EN BREF

  • Son Altesse Royale la princesse Margriet est née en 1943 à l’Hôpital Civic d’Ottawa (aujourd’hui l’Hôpital d’Ottawa, Campus Civic). Sa mère la princesse Juliana, la future reine, vivait alors en exil à Stornoway, maintenant une résidence officielle du Canada.
  • La tulipe ‘Libération 75’, qui existait déjà, a été renommée pour commémorer la libération des Pays-Bas occupées par les nazis, en 1945. Son nom d’origine était ‘Orange Emperor’.
  • La CCN, le Festival canadien des tulipes et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas ont choisi la tulipe ‘Libération 75’ pour sa couleur orange vif et ses larges fleurs à éclosion hâtive.
  • La CCN, à titre de jardinière officielle de la capitale du Canada, a la responsabilité de concevoir 100 platebandes pour y planter près d’un million de tulipes de 100 variétés, qui égaient la région au printemps.
  • L’arrangement de tulipes le plus spectaculaire se trouve au parc des Commissaires, près du lac Dows, où 250 000 tulipes de 60 variétés fleurissent dans les 30 platebandes du parc.

CITATIONS

« Le peuple des Pays-Bas n’oubliera jamais la Libération, il y a 75 ans, et c’est avec beaucoup de reconnaissance qu’il s’unit à la Commission de la capitale nationale et au Festival canadien des tulipes dans le cadre de ce programme qui, nous l’espérons, rappellera au Canada tout entier les combats, les sacrifices et les joies qui ont fait l’événement. C’est pour moi un honneur que M. Don White, ancien combattant canadien, et sa famille, ainsi que les élèves des écoles catholiques St. Joseph et St. Mark, soient présents aujourd’hui, et j’en éprouve de la fierté. Quelque 1 100 écoles, réparties dans tout le Canada, ont reçu 75 bulbes de la tulipe ‘Libération 75’, de même qu’un guide éducatif qui met en contexte l’importance historique du rôle qu’a joué le Canada dans la libération des Pays-Bas, et en donnant asile à la famille royale. Que jamais ce ne soit oublié. »
— Son Excellence Henk van der Zwan, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas
« Ce cadeau splendide montrant la gratitude de la famille royale et du peuple des Pays-Bas, s’est épanoui et est devenu le premier attrait printanier dans la capitale du Canada. En sa qualité de jardinière officielle de la capitale du Canada, la Commission de la capitale nationale mettra dignement en valeur les tulipes ‘Libération 75’. »
— Tobi Nussbaum, premier dirigeant, Commission de la capitale nationale
« Le festival canadien des tulipes est ravi de participer à la campagne de plantation commémorative de 1,1 million de bulbes de tulipes ‘Libération 75’, avec la Commission de la capitale nationale et les autres partenaires qui donnent leur appui. Voir la princesse Margriet, à Apeldoorn, offrir la première boîte de tulipes ‘Libération 75’ à M. Don White, ancien combattant canadien de la Seconde Guerre mondiale, m’a profondément ému. Que ce soit M. White qui présente ce cadeau royal symbolique à la Commission de la capitale nationale, pour qu’elle les plante, revêt une grande signification pour tous ceux et celles qui connaissent bien les faits qui ont mené à la fin de la Seconde Guerre mondiale et au commencement de cette tradition canadienne où la tulipe est l’honneur. »
— Grant Hooker, président et président du conseil, Festival canadien des tulipes

LIENS

Les tulipes dans la capitale
Le festival canadien des tulipes
La tulipe ‘Libération 75’

Renseignements aux médias

Keum Roling
Senior Officer Communications & Public Diplomacy
Embassy of the Kingdom of the Netherlands
613- 670-6031
Keum.Roling@minbuza.nl

Jo Riding
Festival Canadien des tulipes
jo@tulipfestival.ca | (613) 567-5757 poste 102
tulipfestival.ca

Avis sur l’utilisation de témoins (cookies) : Ce site Web utilise des témoins (cookies) pour connaître les habitudes de navigation des visiteurs. Les témoins aident la CCN à améliorer ses services et la valeur de ses contenus. Lire notre politique sur la protection des renseignements personnels.