La pointe Nepean est l’un des belvédères les plus spectaculaires de la capitale du Canada, ce qui en fait une destination clé de la capitale. Au sommet de ce promontoire se tient la majestueuse statue de Samuel de Champlain, l’homme qui a exploré la rivière des Outaouais en 1613.

Construction en cours

La démolition du théâtre de l’Astrolabe et de l’infrastructure qui y est associée a commencé en 2019, ces éléments ayant atteint la fin de leur cycle de vie. Ils représentaient en outre un risque pour le public et ne satisfaisaient plus aux normes d’accès universel. La démolition prévoyait l’enlèvement des sièges, des escaliers, des mains courantes, des lampadaires, de la billetterie ainsi que du sol contaminé.

Pour assurer la sécurité du public, le chantier restera clôturé et inaccessible au public pendant toute la durée des travaux.

Accès aux œuvres d’art publiques

Le public a toujours accès aux œuvres d’art suivantes, qui sont situées à l’extérieur du chantier :

  • Ligne de cent pieds, de Roxy Paine;
  • Majestic, de Michel de Broin;
  • Nid noir et La planète, de Bill Vazan;
  • La nature reprend ses droits, de Nicholas Galanin.

La statue de Samuel de Champlain se trouve à l’intérieur du périmètre clôturé et n’est pas accessible.

    Mise en œuvre du projet

    • Les travaux de démolition ont commencé à la mi-novembre 2019.
    • Pour assurer la sûreté des lieux et la sécurité du public, le chantier restera fermé jusqu’à l’été 2020.

    À propos du projet de réaménagement

    La pointe Nepean sera réaménagée selon le concept gagnant d’un concours international de design en deux étapes, organisé par la CCN. Ce concept crée un espace vert animé du 21e siècle au cœur de la capitale. Une fois le réaménagement terminé, ce secteur sera parcouru de sentiers récréatifs polyvalents reliant des institutions culturelles, le réseau de sentiers actuel et des espaces verts en une promenade continue, du canal Rideau au parc des Chutes-Rideau.

    Le concours de design de la CCN faisait suite à un atelier de planification ouvert au public, tenu en juin 2014, au cours duquel le grand public ainsi que les parties prenantes du secteur et divers groupes d’intérêts ont présenté leur vision des lieux, des thèmes, des objectifs et des principes directeurs, en vue d’établir une destination de premier plan pour les résidants et les visiteurs.

    Le concept « Paysage de la grande rivière », retenu en 2017, est l’œuvre de Janet Rosenberg & Studio Inc, avec le concours de Patkau Architects, Blackwell Structural Engineers et ERA Architects Inc.

    Le réaménagement de la pointe Nepean donnera à la CCN la chance de présenter de nouveaux éléments d’interprétation et un design innovant, tout en améliorant l’aménagement paysager et l’accès public.


    Prochaines étapes

    Sous réserve du financement disponible, des approbations fédérales et de l’approbation de son conseil d’administration, la CCN se propose d’aller de l’avant avec la mise en œuvre de la partie I de son plan pour ce projet. Cette partie comprend :

    • le retrait temporaire, la restauration et l’entreposage de la statue de Samuel de Champlain, de la statue Guide anishinabé, de la borne frontière et du monument aux Arpenteurs-géomètres;
    • la relocalisation temporaire des œuvres d'art Nid noir, La planète et Majestic, et la protection des sculptures Ligne de cent pieds et La nature reprend ses droits. Toutes appartiennent au Musée des beaux-arts du Canada;
    • des travaux sur le pourtour du parc, dont la réparation de petites sections du mur qui entoure actuellement le parc ainsi que l’aménagement d’enfoncements et la construction d’un saut-de-loup le long de la majeure partie du parc;
    • la restauration de certaines sections du mur de soutènement et des travaux d’excavation là ou un saut-de-loup doit remplacer le mur entourant le parc;
    • l’enlèvement des arbres en mauvaise santé;
    • l’établissement de la fondation et de l’infrastructure de la future passerelle reliant le parc Major’s Hill et les parcs de la pointe Nepean.

    À ce propos, un avis de projet est affiché sur la page Web du Registre canadien d’évaluation d’impact.

    La CCN fera le point sur les prochaines étapes de ce projet emballant au printemps ou à l’été 2020, une fois la démolition terminée.