La CCN prévoit aménager un sentier aux plaines LeBreton en 2021. Ce sentier reliera les stations de l’O-Train Pimisi et Bayview et se rendra jusqu’au Sentier de la capitale, qui longe la rivière des Outaouais. La création de ce sentier est prévue au nouveau Plan directeur conceptuel des plaines LeBreton, approuvé en 2020. Il s’agit du premier élément mis en œuvre dans le cadre des stratégies sur la mobilité et sur les parcs et autres éléments du domaine public.

Dernières nouvelles du projet

La construction du nouveau sentier a commencé au début août 2021 et continuera jusqu'à la fin de l’automne. L’ouverture du sentier est prévue pour la fin de l’automne 2021. Ce sentier reliera les stations de l’OTrain Pimisi et Bayview et se rendra jusqu’au Sentier de la capitale, qui longe la rivière des Outaouais.

Les travaux comprennent les étapes suivantes :

  • installation de clôtures de construction, puis démolition et enlèvement de matériaux;
  • nivellement et drainage du sol, et pavage du nouveau sentier;
  • vastes travaux d’aménagement paysager comprenant la plantation de 21 arbres, l’installation de platebandes et l’ensemencement d’espèces indigènes et naturalisées;
  • installation d’une clôture de bois à certains endroits le long du sentier;
  • installation de bancs et d’éclairage, et restauration du garde-corps qui longe l’aqueduc.

Au cours d’une consultation publique sur ce projet, qui s’est déroulée de décembre 2020 à février 2021, la CCN a recueilli des commentaires qu’elle a résumés, ainsi que ses réponses, dans le rapport sommaire ci-après.

À propos du projet

Concept

Ce sentier universellement accessible comptera deux tronçons. Sa longueur totalisera 1 km.


Tronçon 1

Voie cyclable et sentier piétonnier séparés reliant l’esplanade de la station Pimisi (niveau inférieur), au Sentier de la capitale, qui longe la rivière des Outaouais.

Ce tronçon longera un aqueduc patrimonial et passera sous le pont d’étagement de la promenade Sir-John-A.-Macdonald. Une partie de l’ancienne voie du Transitway sera utilisée. Une zone médiane paysagée séparera la voie cyclable du sentier piétonnier. Les deux seront pavés.


Zone de ralentissement

Espace avec des endroits où s’asseoir, se reposer et admirer la vue de l’aqueduc patrimonial, à l’ouest de l’esplanade de la station Pimisi.

Cet endroit vise à encourager les passants, notamment les cyclistes, à ralentir à l’approche de l’esplanade, partagée par différents types d’utilisateurs. L’utilisation future et l’animation de la zone de ralentissement sont toujours à l’étude (kiosques commerciaux, activités de faible envergure ou autre).


Tronçon 2

Sentier polyvalent pavé de 4 m de largeur reliant l’esplanade de la station Pimisi au sentier Trillium et à la station Bayview.

Ce tronçon longera le corridor formé par la ligne de la Confédération de l’O-Train, du côté nord. Il suivra le tracé du sentier naturel actuel.


Échéancier

  • Consultation en ligne : du 22 janvier au 14 février 2021
  • Approbation du concept : printemps 2021
  • Construction : été-automne 2021
  • Ouverture : fin de l’automne 2021

À propos de l’endroit

Le sentier se prendra à partir du futur secteur des parcs, aux plaines LeBreton. Il mènera au parc de la Capitale, au parc récréatif et au terrain de jeu urbain, prévus dans la stratégie sur les parcs et autres éléments du domaine public énoncée dans le Plan directeur conceptuel des plaines LeBreton.

Actuellement, le terrain environnant est une zone en friche dont le sol est contaminé. Il s’y trouve aussi un ancien site d’enfouissement municipal. Les travaux de construction du sentier prévoient le remplacement du sol contaminé dans la zone de ralentissement.

Le reste du sol sera décontaminé quand le secteur sera aménagé aux fins prévues, avec ses nouveaux parcs et autres éléments du domaine public entourant le sentier. Entretemps, des clôtures et de l’aménagement paysager garderont les passants sur les sentiers.

À l’hiver 2021, dans le cadre d’un projet pilote, le tronçon 2 du tracé futur sera entretenu comme faisant partie du sentier d’hiver Sir-John-A.-Macdonald (en anglais). Pour les prochains hivers, la question de l’entretien dépendra des résultats de la consultation publique et du projet pilote.