Plusieurs organisations veillent à la protection de la faune et de la flore grâce à la sensibilisation, à la recherche ou à l’intendance. Vous aussi pouvez participer à ce travail de conservation des milieux naturels en aidant l’une d’elles. Les suivantes font activement appel au public pour la collecte de données qui font avancer la recherche et aident à mieux comprendre la nature.

La fédération canadienne de la faune

La Fédération canadienne de la faune (FCF) veille à la conservation de la faune, de la flore et des milieux naturels du Canada. Elle veille aussi à transmettre cette volonté de conservation, afin que tous puissent en profiter. La FCF collabore avec divers partenaires, comme dans le cas d’iNaturalist, un projet pancanadien est très populaire. Pour en savoir plus ou pour contribuer à ce projet : cwf-fcf.org/fr/explorer/inaturalist/dnu.

Sur le plan local, la FCF améliore l’habitat des abeilles et des papillons en s’associant à des partenaires comme la CCN. Ainsi, dans le but de procurer un habitat pour ces espèces importantes, 3,8 hectares de zones vertes ou désaffectées ont été ensemencés de graines de plantes indigènes de l’Ontario. Vous voulez aider la FCF avec ce projet? Faites-lui part de vos observations et envoyez-lui vos photographies de monarques, de bourdons et d’autres espèces visées par le projet.

Une visite à la tourbière Mer Bleue, dans la Ceinture de verdure, se prête bien à l’enregistrement d’observations sur l’environnement. La Mer Bleue est une région reconnue pour la variété des espèces de plantes et d’animaux qui y vivent. C’est aussi l’un des meilleurs endroits pour voir des tortues serpentines ou peintes, des couleuvres et divers amphibiens.

Ottawa Field-Naturalists’ Club

L’Ottawa Field-Naturalists’ Club (OFNC), fondé en 1863, est le plus ancien club de naturalistes au Canada. Ses plus de 800 membres s’intéressent à l’histoire du milieu naturel, l’observation des oiseaux, l’herborisation, l’investigation, la publication, la conservation et la coopération. Pour en savoir plus : ofnc.ca(en anglais)

Le Fletcher Wildlife Garden, de l’OFNC, donne des conseils pour créer des jardins et des habitats qui attirent les pollinisateurs en milieu urbain ou rural, essentiellement grâce à des plantes indigènes de la région ontarienne.

De nombreuses plantes vues dans ce jardin ont été ensemencées dans les prés qui longent le sentier de la Ceinture-de-Verdure Est, près du stationnement P8, créant ainsi de nouveaux environnements pour les pollinisateurs.

The Cornell Lab of Ornithology

Le Cornell Lab of Ornithology (CLO) est une excellente source pour les ornithologues amateurs. Enregistrez vos observations et téléversez vos photographies grâce à eBird, un outil mobile facile à utiliser. Le CLO offre aussi une application gratuite pour l’identification des oiseaux, Merlin Bird ID.

Garde-rivière des Outaouais

Garde-rivière des Outaouais veille à la protection, à la promotion et à l’amélioration du bassin versant de la rivière des Outaouais. Les berges de cette rivière sont des espaces verts importants dans la région de la capitale du Canada. Il s’y trouve un corridor migratoire vital pour les oiseaux, qui va de la baie Shirleys, dans la Ceinture de verdure, au belvédère Kitchissippi, plus à l’est. La CCN protège ces espaces et veille à la santé de cet habitat pour les générations à venir.

Si vous visitez la baie Shirleys, dans la Ceinture de verdure, pourquoi ne pas en profiter pour enregistrer vos découvertes sur iNaturalist?

Garde-rivière des Outaouais offre aussi d’excellents conseils pour photographier la faune et la flore aux fins de leur identification : www.ottawariverkeeper.ca/fr/guide-des-surveillants/photographie-de-la-faune-et-la-flore.