La baie Shirleys est située à l’extrémité ouest de la région de la capitale nationale. Les milieux humides de ses rives, ainsi que les zones humides intérieures, améliorent la qualité de l’eau, fournissent aux espèces sauvages des habitats florissants et procurent de nombreux autres bienfaits.

Choses à faire à la baie Shirleys

La baie Shirleys se prête bien aux activités de plein air, dont la randonnée, les activités nautiques, le vélo, l’observation des oiseaux et les piqueniques. En hiver, on peut y faire du ski de fond, de la raquette et de la pêche sur glace.

Son aire de conservation compte 7 km de sentiers de randonnée et deux sentiers récréatifs : le sentier du Ruisseau-Watts et le sentier de la Ceinture-de-Verdure Ouest. Il s’y trouve aussi une rampe de mise à l’eau pour les petites embarcations.

Installations

Toilettes : Il y a deux toilettes sèches universellement accessibles à l’aire de stationnement P1, près du sentier riverain

Stationnement : Gratuit. Les aires de stationnement P1, P2 et P3 sont accessibles toute l’année.

Tables de piquenique : Il y a des tables de piquenique abritées et non abritées à l’aire de stationnement P1, près du sentier riverain.

Accès universel : Le sentier du Ruisseau-Watts et le sentier de la Ceinture-de-Verdure sont universellement accessibles.

Zones humides et observation d’oiseaux

La baie Shirleys est l’une des terres à l’état sauvage les plus diversifiées de la vallée de l’Outaouais. Les habitats de cette baie abritent une variété de végétaux et d’animaux, dont certaines espèces rares et d’importance régionale. Située sur une importante voie migratoire, le long de la rivière des Outaouais, la baie Shirleys est un lieu de rassemblement pour les oiseaux des régions arctique et boréale du Canada. Au fil des ans, plus de 270 espèces d’oiseaux y ont été vues. Avec 7 km de sentiers accessibles et deux sentiers polyvalents, c’est l’endroit rêvé pour observer les oiseaux.