Joignez-vous à d’autres citoyens curieux et engagés et aidez les biologistes à protéger le parc de la Gatineau. Pas besoin d’être un scientifique pour prendre part à nos activités!

Participez au programme de science citoyenne et soyez nos yeux et nos oreilles sur le terrain. Selon le projet, vous pourriez observer des papillons monarques, des plongeons huards ou même des lièvres d’Amérique dans leur habitat naturel. Quelle que soit l’espèce étudiée, vos observations aideront les biologistes à mieux comprendre la biodiversité du parc et à la protéger.

Au parc, ce programme existe depuis 2018. Il a été créé en partenariat avec les Amis du parc de la Gatineau.

Impliquez-vous

Pour vous inscrire à cette initiative, communiquez avec les Amis du parc de la Gatineau.

Volet scolaire

Le programme de science citoyenne s’adresse à tout le monde, groupes scolaires compris. Appuyez la mission de conservation du parc de la Gatineau en y amenant votre classe pour une activité d’observation ou de restauration!

Pour organiser une sortie scientifique en nature, communiquez avec les Amis du parc de la Gatineau.

Nos projets de science citoyenne

Suivi des anoures

Avril à juin | Alors que grenouilles, rainettes et crapauds sont en période de reproduction, les participants se rendent à des lieux désignés par les biologistes pour assister à un concert hors du commun. L’écoute du chant des anoures – une famille d’amphibiens aussi appelée batraciens – permet d’identifier les espèces présentes et d’estimer la densité des populations. Le suivi effectué par les participants permet, entre autres, de garder un œil sur une espèce en péril, la rainette faux-grillon de l’Ouest.

Suivi du plongeon huard

Mai à juillet | La présence du plongeon huard sur les lacs est un bon indicateur de l’état de santé des écosystèmes. Sensible à la présence humaine, cet oiseau aquatique a tendance à déserter son habitat s’il est dérangé de façon répétée pendant sa période de nidification. C’est donc en canot, en kayak ou sur planche à pagaie que les participants recensent les populations des grands lacs du parc. Le suivi du plongeon huard permet, entre autres, d’évaluer si les mesures de protection en place sont suffisantes.

Mission monarque

Juillet et août | Mission monarque est un programme de science citoyenne qui vise à récolter des données sur la répartition et l’abondance du monarque et de l’asclépiade, une plante à fleurs essentielle au développement du monarque. Au parc de la Gatineau, deux demi-journées de recensement sont organisées. Les participants explorent des lieux identifiés par les biologistes pour trouver œufs, chenilles, chrysalides et papillons monarques. Les données colligées sont ensuite envoyées aux experts de Mission monarque.

Contrôle des espèces envahissantes

Septembre | Les plantes exotiques envahissantes menacent l’habitat de plantes indigènes au parc de la Gatineau, dont certaines sont vulnérables. Ainsi, des corvées d’arrachage sont organisées pour restaurer les habitats délimités par nos biologistes. Au cours des deux dernières années, des corvées ont eu lieu près du sentier 60, à un endroit envahi par la petite pervenche. Les efforts des participants ont porté fruit : depuis les travaux, la fougère et la sanguinaire du Canada, des plantes indigènes, commencent à réapparaître.

Inventaire des traces d'animaux

Hiver | À pied, en raquettes ou en ski de fond, les participants explorent le parc à la recherche de traces d’animaux dans la neige. Les observations permettent aux biologistes de mieux comprendre le déplacement des mammifères sur le territoire.

La science citoyenne en action

Voici quelques photos de nos participants à l’œuvre.

Pour en savoir plus sur les activités de science citoyenne et les efforts de conservation au parc de la Gatineau, consultez les blogues suivants ou explorez la section documents, au bas de la page.

D’autres façons de vous impliquer

Vous pouvez aussi faire une différence en rapportant vos observations d’espèces animales et végétales à différentes organisations qui en font le suivi. Vous participerez ainsi activement au suivi de la biodiversité et aiderez les experts à réaliser leurs études.

Voici une liste de projets de science citoyenne pour lesquels les biologistes consultent régulièrement les données.

  • Sentinelle | Pour indiquer la présence d’une espèce exotique envahissante
  • eBird | Pour rapporter vos observations d’oiseaux
  • iNaturalist | Pour rapporter vos observations de la faune et de la flore
  • Mission Monarque | Pour participer à l’effort international de recensement du papillon monarque
  • Projet Carapace | Pour rapporter vos observations de tortues
  • Chauves-souris aux abris | Pour rapporter vos observations de chauves-souris
  • Stop carcasses Outaouais | Pour indiquer la présence d'un animal mort sur le bord de la route

Rendez-vous sur QuéBio pour découvrir d’autres possibilités de science citoyenne au Québec.