Chaque jour, nous travaillons à bâtir une capitale inspirante qui est source de fierté pour la population canadienne. Nous ne pourrions accomplir cette tâche sans l’aide de nos bénévoles.

Daniel Chamberlain, patrouilleur au parc de la Gatineau

Pour souligner la Semaine de l’action bénévole 2020, nous avons demandé à un bénévole de nous parler de son expérience.

Daniel Chamberlain
Daniel Chamberlain

Daniel Chamberlain s’est joint à notre équipe cet hiver comme patrouilleur des sentiers. Sa mission? Patrouiller les sentiers de vélo d’hiver, renseigner les usagers et les aider, promouvoir le code de conduite et les règles de sécurité, surveiller l’état des sentiers et rédiger des comptes-rendus de patrouille.

Q : Pourquoi avez-vous décidé de vous joindre à notre équipe de bénévoles?

R : J’estime qu’il est important de faire du bénévolat un motif déterminant de mon tissu social. Être membre de cette équipe de bénévoles m’a donné la chance de fraterniser avec des personnes qui ont l’esprit communautaire et qui aiment les mêmes activités en nature que moi.

Ce genre de contact crée des amitiés pour la vie; des amitiés qui reposent sur des intérêts communs qui me motivent à rester actif pour avoir un mode de vie sain.

Q : À quoi ressemble une journée typique de bénévolat au parc de la Gatineau?

R : Quand j’arrive, le matin, je me rends au Centre des visiteurs du parc de la Gatineau. Avec les autres bénévoles, je reçois l’information sur l’état des sentiers, laissée la veille par l’équipe d’entretien du soir, et les instructions spéciales pour la journée. Nous échangeons ensuite sur la stratégie d’équipe à adopter pour parcourir le plus de sentiers possible.

Je ramasse ma veste de bénévole, mon matériel de communication radio et ma trousse de premiers soins. Je me dirige vers le secteur qui m’est assigné et me lance sur les sentiers!

Équipement d'un patrouilleur des sentiers de vélo d’hiver
Équipement d'un patrouilleur des sentiers de vélo d’hiver

Je passe la plus grande partie de la journée à rouler pour le plaisir, en prenant des pauses de temps en temps pour bavarder avec les cyclistes à propos de leurs excursions. En voyant ma veste de la CCN, ils savent qu’ils peuvent me parler facilement et il arrive souvent qu’ils entament une conversation amicale. C’est facile de s’intégrer quand les gens ont besoin de votre aide et d’être renseignés.

Q : Pourriez-vous nous parler d’un moment spécial que vous avez vécu en faisant du bénévolat?

R : Toute la saison a été ponctuée de moments agréables qui, à eux seuls, valaient mon bénévolat. Nos conversations animées, le midi, autour du poêle à bois de l’un des nombreux abris du parc, comptent parmi les plus mémorables. Une fois nos joues réchauffées, nous repartions à l’aventure. Ces interactions m’accompagnaient tout le reste de ma semaine.

Pause au coin du feu
Pause au coin du feu

Q : Pourquoi les bénévoles sont-ils importants au parc de la Gatineau ?

R : Les bénévoles sont les aides naturels du personnel de la CCN qui veille au fonctionnement du parc. Ils sont un complément en cas d’urgence médicale, en offrant les premiers soins et de l’assistance sur place.

Les bénévoles transmettent aussi de l’information utile sur le mandat et les activités du parc de la Gatineau, y compris sur l’utilisation responsable des sentiers et leur état.

J’ai aussi remarqué que la CCN se sert des commentaires des bénévoles comme d’un mécanisme important pour élargir ses horizons, car ils sont centrés sur les stratégies de gestion durable du parc.

Sur les sentiers
Sur les sentiers

Je ne connais pas de meilleur moyen de communiquer mon enthousiasme à propos de ce paradis récréatif si inspirant qu’en faisant du bénévolat parmi ses usagers.

Q : Qu’avez-vous appris en faisant du bénévolat avec nous?

R : En me préparant à faire du bénévolat en pleine nature, j’ai appris à adapter ma formation en premiers soins selon les difficultés du terrain.

J’ai aussi exploré des secteurs du parc que je n’avais jamais vus avant, ce qui m’a fait découvrir tout le travail qui est fait dans l’ombre pour que tout fonctionne bien.

Ensemble, ma participation bénévole, la passion de la CCN et ce parc que nous aimons tant composent une très belle expérience sociale.


En cette Semaine de l’action bénévole, nous tenons à reconnaître le soutien inestimable qu’apportent les bénévoles à nos activités. Qu’ils patrouillent le parc de la Gatineau, veillent à la sécurité des participants aux vélos-dimanches NOKIA ou entretiennent le jardin de Maplelawn, nos bénévoles sont précieux et essentiels. Ils sont nos yeux et nos oreilles sur le terrain – et nos meilleurs ambassadeurs!

Chers bénévoles, merci pour tout.

Le témoignage de Daniel vous donne envie de vous impliquer dans la capitale? Nos programmes de bénévolat vous donneront la chance d’acquérir de nouvelles compétences et de mettre à profit vos habiletés. Découvrez nos programmes de bénévolat ici et soyez des nôtres.