Rosabelle Rosario

Étudiante en biologie

L’automne est au rendez-vous! C’est la saison des matins frisquets, des belles soirées à la lumière ambrée et des feuilles colorées qui s’accumulent au sol. Quel beau tableau!

Nous savons bien que les couleurs des feuilles en automne transforment le paysage forestier verdoyant en un décor jaune, orange et rouge. Mais beaucoup se demandent pourquoi les feuilles changent la couleur du paysage à cette période de l’année.

La science des feuilles expliquée

Different coloured leaves

Tout au long du printemps et de l’été, les arbres à feuilles caduques consacrent leur énergie à la production de chlorophylle, un pigment vert utilisé pour convertir la lumière du soleil en nourriture. La production de chlorophylle est favorisée pendant ces mois, puisque la lumière du soleil est abondante et peut être absorbée.

En automne et en hiver, les arbres ne reçoivent pas assez d’énergie en raison de la diminution de l’intensité et de la durée de la lumière solaire. À partir de la fin août et du début septembre, les pigments de chaque feuille se modifient à mesure que la production de chlorophylle décline.

Aussi, les feuilles caduques deviennent de plus en plus vulnérables au gel. En effet, elles n’ont pas les mêmes capacités d’adaptation que les conifères, espèces plus septentrionales, qui les protègent des températures froides.

Place au jaune et à l’orange

Fall foliage with a body of water

Une fois que les feuilles ont perdu leur pigment vert, leurs véritables couleurs deviennent plus visibles, créant une palette de nuances de jaune et d’orange. D’autres modifications chimiques ont également lieu à l’intérieur des feuilles, qui prennent alors une couleur rouge vif ou brunie. Ces changements sont facilement visibles chez les érables à sucre, les sumacs vinaigriers et les cornouillers. Chaque espèce d’arbre à feuilles caduques a sa propre nuance de jaune, d’orange ou de rouge. Les nuances de rouge profond ont toujours été mes préférées.

Dans la Ceinture de verdure de la capitale du Canada, on compte plus de 70 espèces d’arbres et d’arbustes, dont 50 espèces distinctes de feuillus. Il y a une exception à la règle générale : un conifère nordique appelé mélèze laricin (Larix laricina) perd ses feuilles à la fin octobre et en novembre, ce qui en fait un conifère à feuilles caduques. Cette espèce, qui préfère les tourbières, prend une belle couleur dorée à la fin de l’automne. Facilement visibles depuis la promenade de la tourbière Mer Bleue, ces arbres permettent de prendre de belles photos une fois que les érables, les chênes et les peupliers ont perdu leurs feuilles.

Où aller pour admirer les feuilles

A hiking trail with fall colours

Le paysage époustouflant attire de nombreuses personnes du Canada et de l’étranger qui viennent profiter de ce phénomène de la nature. C’est dans le cadre du Coloris automnal que la CCN célèbre les couleurs de l’automne dans la région de la capitale nationale. Cet automne, vivez l’expérience du Coloris automnal grâce aux nombreux sentiers bien entretenus de la Ceinture de verdure.