Le Bureau du cinéma d’Ottawa, en partenariat avec TriBro Studios, a présenté une proposition visant à convertir l’ancienne ferme de recherche de la Ceinture-de-Verdure en studio de cinéma, complexe de plateaux d’enregistrement et centre de création. La CCN va de l’avant avec cette proposition, qui insufflerait une nouvelle vie à l’installation sous-utilisée.

Nouvelles du projet

Le 23 avril 2020, le conseil d’administration de la CCN a approuvé le concept du plan de situation et la conception préliminaire.

L’approbation est conditionnelle aux modalités suivantes :

  • l’approbation fédérale de l’utilisation du sol, du design et des transactions immobilières pour la conception;
  • l’approbation du plan de situation par la Ville d’Ottawa;
  • la conclusion d’un bail satisfaisant avec les promoteurs.

Ces exigences doivent être respectées avant que la construction puisse commencer.

À propos du projet

Ce projet utiliserait une partie déjà aménagée de la propriété qui est sous-utilisée depuis de nombreuses années. Les investissements proposés permettraient de donner une nouvelle vocation aux immeubles vacants.

Selon les estimations du promoteur, le projet pourrait créer plus de 1 000 emplois spécialisés et générer des retombées économiques annuelles de 40 millions de dollars.

Processus et échéancier

Les discussions sur le projet ont débuté en 2018. Le projet est en cours.


Le 5 septembre 2018, nous avons tenu une séance portes ouvertes pour évaluer la réaction du public aux modifications que l’on propose d’apporter au Plan directeur de la Ceinture de verdure. Une consultation en ligne s’est aussi déroulée du 6 au 19 septembre 2018.

Le 23 novembre 2018, le conseil a approuvé une modification au Plan directeur de la Ceinture de verdure.

La modification permet, à certaines conditions, l’aménagement d’un studio de cinéma sur des terrains désignés « installations et opérations fédérales », à titre d’exception au Plan directeur de la Ceinture de verdure.

Pour compenser les incidences environnementales de la nouvelle installation proposée et respecter la politique « aucune perte nette » de la CCN pour la Ceinture de verdure, la modification a établi des mesures de compensation :

  • la remise à l’état naturel d’un site de 21,5 hectares sur la rue Bank (l’ancien Centre de golf de la capitale);
  • l’élimination des structures existantes à la ferme de recherche de la Ceinture-de-Verdure;
  • l’établissement d’une zone riveraine naturalisée le long du ruisseau des rapides Black, de l’avenue Woodroffe au chemin Greenbank.

Pour en savoir plus sur la proposition et ses exigences, consultez le site Web du Bureau du film d’Ottawa.

Au cours de l’été 2020, le promoteur devrait peaufiner sa proposition en fonction des commentaires du Comité consultatif de l’urbanisme, du design et de l’immobilier de la CCN et des conditions de la lettre d’approbation.

La construction devrait commencer à l’automne 2020.

Dans le cadre de ce processus, nous avons mobilisé le public au moyen d’une séance portes ouvertes, qui a attiré plus de 200 personnes, et d’une consultation en ligne.

Pour un aperçu de ce que nous avons entendu, consultez le rapport de consultation publique publié à la fin de la proposition au conseil de novembre 2018.

À propos du site

La ferme de recherche de la Ceinture-de-Verdure, aussi appelée installation d’entreposage Woodroffe, est située dans le secteur agricole du sud et de la forêt Pinhey de la Ceinture de verdure. Plus précisément, le site de 8,4 hectares est situé au 1740, avenue Woodroffe, près de l’intersection avec le chemin West Hunt Club.

Il s’agit d’un ancien centre de recherche sur les animaux, un établissement fédéral datant des années 1960 qui a fermé ses portes en 1998. Le site est maintenant géré par la CCN.

Au fil des ans, il a surtout servi d’entrepôt. Au cours des dernières années, quelques édifices ne requérant pas de travaux importants ont été loués.

Depuis 2000, ce site viabilisé est demeuré principalement inoccupé et sous-utilisé, malgré les efforts déployés pour trouver un ministère fédéral ayant besoin d’un espace isolé, loin des quartiers résidentiels.

La propriété fait partie de la Masse de terrains d’intérêt national (MTIN) et ses terrains sont désignés « installations et opérations fédérales » dans le Plan directeur de la Ceinture de verdure.