Les plaines LeBreton offrent une occasion unique de créer, au cœur de la capitale, une nouvelle destination attrayante dans un nouveau quartier dynamique. La CCN a créé une vision renouvelée pour cet emplacement important et s’apprête à lui redonner vie avec la mise en œuvre du projet Bâtir LeBreton.

Les plaines LeBreton couvrent 29 hectares. Elles sont délimitées par deux stations de l’O-Train, Pimisi et Bayview; un aménagement d’aqueducs; et le canal d’amenée Nepean, et elles longent la rivière des Outaouais.

Dernières nouvelles du projet

Principes directeurs

Les objectifs du projet s’appuient sur les principes directeurs ci-après.

Mettre en valeur l’expérience de la capitale

Refléter l’importance nationale des plaines LeBreton en créant une nouvelle destination ambitieuse dans la capitale, qui célèbre le Canada.

Bâtir une communauté

Créer un endroit inclusif où chacun peut vivre, travailler et se divertir. Offrir des installations, des services et des lieux publics actifs, animés et polyvalents, qui contribuent à la santé et au bien-être collectifs.

Pictogramme créer des liens
Créer des liens

Rapprocher les gens et le milieu en aménageant des espaces publics interactifs et en créant des liens efficaces vers les commodités et les communautés environnantes. Tirer profit de l’O-Train et établir des réseaux de transport actif selon l’approche « Vision zéro ».

Pictogramme valoriser la nature

Valoriser la nature
Souligner l’importance de l’environnement par une conception qui réhabilite, met en valeur et protège les caractéristiques naturelles des lieux, et qui améliore l’accès aux cours d’eau. Écologiser l’infrastructure, promouvoir la biodiversité et créer de nouveaux espaces verts.

Favoriser la durabilité et l’innovation

Établir une culture d’excellence tout au long du projet et faire place à l’innovation en matière de design et de durabilité. Inclure des mesures de résilience et d’atténuation de l’impact du changement climatique, dans le but de bâtir une communauté carboneutre.

Faire honneur au passé

Honorer et interpréter le rôle des plaines LeBreton à titre de lieu d’importance pour la Nation algonquine et pour l’essor de la capitale, et créer un lien tangible entre l’histoire des lieux et son avenir. Témoigner de l’effet durable des événements importants de l’histoire des plaines LeBreton, comme l’expropriation de ses anciens résidants.

Passer à l’action

Enchâsser la vision dans une approche d’aménagement stratégique axée sur la faisabilité commerciale. Consulter le public et collaborer avec divers partenaires pour réaliser les objectifs du projet en temps opportun et de manière à obtenir un résultat optimal sur les plans social, environnemental et économique.

Processus et échéancier

Le projet Bâtir LeBreton est en cours depuis mars 2019.

Lancement du projet Bâtir LeBreton à la suite de l’annulation du projet précédent de réaménagement des plaines

Première consultation publique à propos des plaines LeBreton, du 18 juin au 2 juillet 2019

Seconde ronde de consultation publique organisée par la CCN au sujet du plan directeur conceptuel provisoire, du 21 novembre au 6 décembre 2019

Approbation par le conseil d’administration de la CCN, le 23 janvier 2020, du plan directeur conceptuel préliminaire

Publication, le 30 octobre 2020, d’une demande de qualification (DDQ) pour l’aménagement du terrain de la bibliothèque, la première phase du projet Bâtir LeBreton

Approbation par le conseil d’administration de la CCN, le 22 avril 2021, de la mise à jour du plan directeur conceptuel et de l’ajout de stratégies

Annonce du nom des proposants sélectionnés pour poursuivre le processus d’aménagement du terrain de la bibliothèque

Approbation attendue, de la part de la Ville d’Ottawa, des politiques intégrant le plan directeur conceptuel des plaines LeBreton au nouveau plan officiel de la Ville

Achèvement prévu, à l’automne 2021, du premier projet du domaine public : le sentier des Plaines-LeBreton

Annonce prévue, en janvier 2022, du proposant retenu pour aménager le terrain de la bibliothèque

Avantages pour la population et l’économie

Le projet Bâtir LeBreton comporte des avantages substantiels pour la population et l’économie. Il prévoit notamment l’aménagement de logements abordables; la décontamination du sol; la création de parcs et d’espaces publics; et la facilitation du transport collectif et du transport actif.

Selon une étude commandée par la CCN, les dépenses de construction estimatives devraient représenter quelque 13,2 milliards de dollars sur 30 ans pour l’économie canadienne (en dollars de 2020), et générer des millions de dollars en recettes fiscales chaque année. Chaque dollar dépensé pour la construction aura un effet multiplicateur de 3,57 $ sur l’économie canadienne.

Pendant sa construction, le projet créera 1 743 emplois par année dans le domaine de la construction.

En outre, les différents ordres de gouvernement feront des recettes fiscales importantes (annuellement, en dollars de 2020) :

  • en moyenne, 1,2 million de dollars en redevances d’aménagement pour la Ville d’Ottawa, au cours de la construction;
  • 13,7 millions de dollars en impôt foncier pour les coffres municipaux, une fois que la construction sera terminée;
  • 20,3 millions de dollars en recettes fiscales pour le gouvernement fédéral, pendant la construction.

Plus de détails à ce propos dans le résumé de l'étude.

Histoire des plaines LeBreton

La CCN assure l’intendance des plaines LeBreton depuis le début des années 1960, lorsque ses anciens résidants ont été expropriés des lieux et obligés de se déplacer. Situé à 1,5 km à l’ouest de la Cité parlementaire et du centre des affaires de la capitale, ce secteur est chargé d’histoire.

Regard sur l'histoire et le contexte régional d'un secteur en pleine évolution dans la région de la capitale du Canada.