Les plaines LeBreton offrent une occasion unique de créer, au cœur de la capitale, une nouvelle destination attrayante dans un nouveau quartier dynamique.

La CCN a entrepris la mise en œuvre d’une vision renouvelée pour cet emplacement de 29 hectares. Ce projet verra naître une destination dynamique dans la capitale; un quartier complet où il fera bon vivre, travailler et se divertir.

Cliquez ici pour agrandir la carte.

Dernières nouvelles du projet

Processus d’approvisionnement du terrain de la bibliothèque

Le 30 octobre 2020, la CCN amorcera l'étape initiale du processus d’approvisionnement visant à aménager un premier emplacement aux plaines LeBreton, soit le terrain de la bibliothèque. À cette étape initiale du processus d’approvisionnement, qui se déroulera en deux temps, la demande de qualification vise un emplacement d’un hectare situé à l’angle des rues Booth et Albert, à proximité de la future installation conjointe de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada.

Plan directeur conceptuel préliminaire

Le plan directeur conceptuel préliminaire a reçu l’approbation du conseil d’administration de la CCN le 23 janvier 2020. Il s’appuie sur les commentaires reçus du public et d’intervenants majeurs.

Le plan guidera la mise en œuvre du projet selon une approche stratégiquement progressive, pour les décennies à venir. Une version finale du plan sera examinée par le conseil d’administration de la CCN en vue de son approbation à l’hiver 2020-2021.

Comité consultatif public

Le comité consultatif public du projet Bâtir LeBreton, formé par la CCN, a tenu sa première réunion en septembre 2020. Grâce à ce comité, la CCN bénéficie en continu de l’avis expert de ses membres dans les domaines suivants :

  • logement abordable;
  • santé et bien-être;
  • culture et tourisme;
  • patrimoine, construction et main-d’œuvre;
  • transport actif;
  • entreprises locales et communautaires.

La CCN veille ainsi à ce que le projet ait des bienfaits sociaux, environnementaux et économiques tout au long du processus.

Aperçu du projet

Les plaines LeBreton couvrent 29 hectares. Elles sont délimitées par deux stations du train léger, Pimisi et Bayview; un aménagement d’aqueducs; et le canal d’amenée Nepean, avec un accès à la rivière des Outaouais.

Principes directeurs

Les objectifs du projet s’appuient sur les principes directeurs ci-après.

Mettre en valeur l’expérience de la capitale
Refléter l’importance nationale des plaines LeBreton en créant une nouvelle destination ambitieuse dans la capitale, qui célèbre le Canada.
Bâtir une communauté
Créer un endroit inclusif où il fait bon vivre, travailler, apprendre et se divertir. Offrir des installations, des services et des lieux publics qui sont actifs, animés et polyvalents et qui favorisent la santé et le bien-être de la collectivité.
Valoriser la nature
Mettre l’environnement à l’avant-plan, tant par une conception qui réhabilite, met en valeur et protège les caractéristiques naturelles des lieux, et qui améliore l’accès aux cours d’eau. Écologiser l’infrastructure, promouvoir la biodiversité et créer de nouveaux espaces verts.
Créer des liens
Rapprocher les gens et le milieu en aménageant des espaces publics interactifs et en reliant efficacement les commodités et quartiers avoisinants. Tirer profit de l’accès au TLR et établir des réseaux de transport actif selon une approche Vision Zéro.
Favoriser la durabilité et l’innovation
Établir et soutenir une vocation d’excellence tout au long du projet, et faire place à l’innovation en matière de design et à la durabilité. Inclure des mesures de résilience et d’atténuation du changement climatique dans le but de bâtir une communauté carboneutre.
Faire honneur au passé
Honorer et interpréter le rôle des plaines LeBreton à titre de lieu d’importance pour les peuples autochtones et pour le développement de la capitale, et créer un lien tangible entre l’histoire et l’avenir du site. Témoigner des effets durables d’importants événements de l’histoire des plaines LeBreton, comme l’expropriation de ses anciens occupants.
Passer à l’action
Réaliser la vision selon une approche d’aménagement stratégique axée sur la faisabilité commerciale. Consulter le public et collaborer avec les partenaires pour réaliser les objectifs du projet en temps opportun et de manière à obtenir le rendement optimal au plan social, environnemental et économique.

Processus et échéancier

Le projet Bâtir LeBreton est en cours depuis mars 2019, et la CCN est maintenant prête à entreprendre l’étape de la planification, laquelle comprend des études techniques et des démarches municipales.

Lancement du projet Bâtir LeBreton, à la suite de l’annulation du projet précédent de réaménagement des plaines LeBreton

Première consultation publique à propos des plaines LeBreton, du 28 juin au 2 juillet 2019. Pour en lire le rapport, cliquez ici.

Les consultations avec les principales parties prenantes du projet se font en continu. Ces parties prenantes sont essentiellement les représentants des milieux des arts, de la culture et du patrimoine; les défenseurs du logement abordable et les fournisseurs de tels logements; les constructeurs résidentiels; les établissements institutionnels; et divers autres groupes communautaires.

Au terme d’un processus concurrentiel, la CCN a retenu les services d’une équipe d’experts dirigée par O2 Planning + Design (site Web en anglais). O2 a ensuite enclenché un processus de design intégré tenant compte des commentaires de la consultation publique.

Du 21 novembre au 6 décembre 2019, tenue d’une seconde ronde de consultation publique organisée par la CCN, au sujet du plan directeur conceptuel provisoire.

Le plan directeur conceptuel préliminaire des plaines LeBreton a reçu l'approbation du conseil d'administration de la CCN le 23 janvier 2020.

La CCN élaborera les dernières stratégies pour le plan conceptuel directeur final.

Évaluation attendue, par la Ville d’Ottawa, de la demande de modification de son Plan officiel, en vue de mettre en œuvre les politiques du plan directeur conceptuel des plaines LeBreton.

Lancement prévu, par la CCN, d’un appel de propositions pour l’aménagement d’une section des plaines LeBreton adjacente à la future installation conjointe de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, sur les terrains réservés à cette fin.

Examen, à l’hiver 2020-2021, du plan directeur conceptuel définitif par le conseil d’administration de la CCN en vue de son approbation.

Un projet de classe mondiale

Le projet Bâtir LeBreton met à profit l’expérience passée et les meilleures pratiques à l’échelle mondiale pour créer une fusion dynamique des éléments résidentiels, commerciaux, culturels et sociaux enrichis par un domaine public et des commodités de classe mondiale.

Voici certaines villes sources d’inspiration :

Cliquez ici pour le diaporama complet.

Avantages pour la population et l’économie

Le projet Bâtir LeBreton comporte des avantages substantiels pour la population et l’économie. Il prévoit notamment l’aménagement de logements abordables; la décontamination du sol; la création de parcs et d’espaces publics; et la facilitation du transport collectif et du transport actif.

Selon une étude commandée par la CCN, les dépenses de construction estimatives devraient représenter quelque 13,2milliards de dollars sur 30 ans pour l’économie canadienne (en dollars de 2020), et générer des millions de dollars en recettes fiscales chaque année. Chaque dollar dépensé pour la construction aura un effet multiplicateur de 3,57$ pour l’économie canadienne.

Pendant sa construction, le projet créera 1743emplois par année dans le domaine de la construction.

Les différents ordres de gouvernement feront aussi des recettes fiscales importantes (annuellement, en dollars de 2020 ) :

  • en moyenne, 1,2 million de dollars en redevances d’aménagement pour la Ville d’Ottawa, au cours de la construction;
  • 13,7millions de dollars en impôt foncier pour la Ville, une fois que la construction sera terminée;
  • 20,3millions de dollars en recettes fiscales pour le gouvernement fédéral, pendant la construction.

Plus de détails à ce propos dans le résumé de l'étude.

L’histoire des plaines LeBreton

La CCN est devenue l’autorité de tutelle des terrains appelés « plaines LeBreton » au moyen d’expropriations, d’acquisitions et d’échanges de terrains réalisés au début des années 1960.

Regard sur l'histoire et le contexte régional d'un secteur en pleine évolution dans la région de la capitale du Canada.

Projets connexes