Comme le parc de la Gatineau compte plus de 250 kilomètres de sentiers à explorer en toute saison, les journées s’y suivent, mais ne se ressemblent pas. Ski de fond, raquette, randonnée et vélo d’hiver : il y en a pour tous les goûts!

Pas besoin de connaître le parc comme le fond de sa poche pour planifier une sortie. Suivez ces quelques conseils pour en faire une expérience agréable et sécuritaire.

Étape 1 : Choisir le bon parcours

Avec un tel choix de sentiers, on peut facilement s’y perdre – au sens propre comme au sens figuré. Commencez par définir l’expérience recherchée.

Vous n’avez pas d’auto? Quelques points de départ sont accessibles en transport en commun. Même si les options sont moins nombreuses, elles n’en sont pas moins intéressantes.


À chacun son sentier

Choisissez une activité, et limitez votre recherche aux sentiers qui lui sont réservés. Vous éviterez ainsi de vous retrouver raquettes aux pieds au départ d’un sentier de ski de fond.

Choisissez des sentiers qui correspondent à votre niveau d’habileté. Pour le ski de fond, par exemple, le niveau de difficulté varie de facile à très difficile.

Conseil d’ami : Choisissez un parcours en fonction du temps dont vous disposez, car le soleil se couche tôt en hiver.

Cliquez sur l’activité de votre choix pour obtenir une vue d’ensemble des parcours proposés. 

Ski de fond dans le secteur du lac Philippe.
Ski de fond dans le secteur du lac Philippe.

Il est permis de marcher dans les sentiers de raquette (si l’on est détenteur d’un laissez-passer), mais seulement lorsque la surface y est très dure. Si cette consigne n’est pas respectée, les trous créés dans la neige molle nuiront à l’expérience et à la sécurité des usagers quand celle-ci durcira. Les sentiers de ski de fond sont en tout temps réservés aux skieurs.

* Explorez la carte interactive et agrandissez-la pour voir plus de détails, dont l’emplacement des stationnements, des belvédères et des relais. Cliquez sur un sentier pour obtenir sa longueur, son niveau de difficulté et son état.

Une pause au chaud

Durant votre sortie, faites un arrêt à l’un des 11 relais de jour que compte le parc pour vous réchauffer et casser la croûte (apportez votre lunch). Vous serez ainsi frais et dispos pour les derniers kilomètres de votre parcours.

  • Les relais Healey, Herridge et du lac Brown sont accessibles en skis, en raquettes et à vélo d’hiver.
  • Les relais Keogan, Shilly Shally, Huron, Western et McKinstry et le refuge du lac Lusk sont accessibles en skis seulement.
  • Le relais Renaud est accessible en skis et en raquettes.
  • Le relais de la Sucrerie, situé au Centre des visiteurs, est accessible à pied.

Dans le secteur du lac Philippe, les raquetteurs peuvent aussi prendre une pause et se réchauffer à l’une des quatre haltes, équipées de foyers et de bancs, mises à leur disposition.

En tout temps, l’équipe du Centre des visiteurs du parc de la Gatineau peut vous aider à planifier votre sortie. Nos sympathiques agents d’information vous recommanderont un circuit qui répondra à vos besoins. Passez nous voir ou appelez-nous!

Étape 2 : Rassembler le nécessaire

Équipement de base : skis, raquettes ou vélo d’hiver

Pas d’équipement? Pas de problème!

Des raquettes, des skis de fond et des vélos d’hiver sont offerts en location au Relais plein air. Il est aussi possible de louer des raquettes au Centre des visiteurs. La location d’équipement est une excellente façon d’essayer un nouveau sport avant d’investir dans son propre équipement.

Acheter un laissez-passer

Portez votre laissez-passer de façon à ce qu’il soit bien visible.
Portez votre laissez-passer de façon à ce qu’il soit bien visible.

L’accès aux sentiers de ski, de raquette et de vélo d’hiver est tarifé. Facilitez-vous la vie en achetant à l’avance votre laissez-passer quotidien en ligne, ou procurez-le-vous sur place au départ du sentier (stationnement) en argent comptant. Portez votre laissez-passer de façon à ce qu’il soit bien visible.

Conseil d’ami : Procurez-vous un laissez-passer saisonnier si vous prévoyez faire au moins 10 sorties de ski ou 6 sorties de raquette ou de vélo d’hiver. Vous économiserez temps et argent!

Liste de vérification du matériel à apporter

Munissez-vous d’une version papier de la carte des sentiers (disponible au Centre des visiteurs) pour ne pas être pris au dépourvu.
Munissez-vous d’une version papier de la carte des sentiers (disponible au Centre des visiteurs) pour ne pas être pris au dépourvu.
  • Équipement adéquat
  • Vêtements adaptés à la météo
  • Laissez-passer quotidien ou saisonnier
  • Carte des sentiers – La réception des signaux cellulaires varie d’un secteur à l’autre du parc de la Gatineau, donc munissez-vous d’une version papier de la carte des sentiers (disponible au Centre des visiteurs) pour ne pas être pris au dépourvu.
  • Eau en quantité suffisante – Il n’y a pas de poste d’eau potable sur les sentiers.
  • Collations – Vous éviterez ainsi de vous retrouver à plat pendant votre sortie.
  • Protection solaire – Écran solaire, baume à lèvres avec FPS et lunettes de soleil sont essentiels lors d’une journée ensoleillée.
  • Sifflet
  • Lampe frontale– Un imprévu est vite arrivé. Si vous vous faites surprendre par la tombée du jour, vous serez heureux de l’avoir emportée.

Étape 3 : Vérifier les conditions avant de partir

Incidence de la météo

La météo est un facteur important dans la pratique de tout sport d’hiver. Consultez les prévisions météorologiques avant de partir et habillez-vous en conséquence.

Conseil d’ami : Comme la météo en altitude, en forêt et au nord n’est souvent pas la même qu’en ville, évitez d’avoir trop chaud ou trop froid en optant pour le système multicouche, soit de revêtir plusieurs épaisseurs de vêtements.

Lors des belles journées d’hiver, les stationnements du parc se remplissent rapidement. Pensez à covoiturer si cela est possible.

État des sentiers

Juste avant de partir, vérifiez si les sentiers que vous comptiez emprunter sont recommandés en consultant la carte interactive de votre activité.

Grâce au travail de nos équipes d’entretien et de patrouille, l’état des sentiers est mis à jour régulièrement sur notre site Web. Pour les skieurs, l’équipe recommande également le fart à appliquer.

Conseil d’ami : Pour votre sécurité, informez un proche de votre itinéraire et évitez de partir seul en randonnée.

Étape 4 : Profiter de sa sortie en respectant le parc, la faune et les autres usagers

Le parc de la Gatineau adhère aux principes de Sans traces Canada, qui consistent à réduire au minimum l’impact des humains sur la nature. Voici quelques aspects à garder en tête lors de votre visite :

On dénombre plus de 50 espèces de mammifères au parc de la Gatineau, dont le cerf de Virginie.
On dénombre plus de 50 espèces de mammifères au parc de la Gatineau, dont le cerf de Virginie.
  • Disposez adéquatement de vos déchets. Ramenez tout ce que vous apportez, pelure de banane, cœur de pomme et mouchoirs compris! Les déchets polluent l’environnement naturel du parc et peuvent être ingérés accidentellement par les animaux.
  • Observez la faune à distance. Ne suivez pas et n’approchez pas les animaux sauvages. L’hiver, les animaux ont besoin de toute leur énergie pour survivre. Si un animal vous fuit, il puise inutilement dans ses réserves.
  • Restez sur les sentiers officiels. Les sentiers non officiels morcellent les habitats dans lesquels ils sont créés. Lisez-en plus sur nos efforts de gestion responsable des sentiers ici.
  • Respectez les autres usagers. Soyez courtois et n’empruntez que les sentiers réservés à votre activité.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à profiter en toute sécurité de votre sortie hivernale au parc de la Gatineau.

Abonnez-vous à un ou plusieurs de nos bulletins